Logo MAPA Assurances
L'assureur dédié aux professionnels de l'alimentaire

Assurance Fromagerie

Demandez une étude personnalisée

Quelles assurances lorsque l’on est fromager ?

En 2013, la France comptait 3200 commerces de détail de produits laitiers. Très appréciées des consommateurs, les fromageries sont synonymes de qualité et d’authenticité. Toutefois, elle sont exposées à plusieurs risques qu’il est important de bien anticiper. Découvrez l’ensemble des couvertures auxquelles vous pouvez prétendre pour protéger votre crèmerie.

Demander une étude personnalisée
ou simulez un tarif

→ Découvrez le portrait d'un fromager passionné, sociétaire MAPA

Label : la MAPA est recommandée par la Fédération des Fromagers de France et la CGAD

La MAPA est l'assureur des métiers de bouche depuis plus de 100 ans, et partenaire de la Fédération des Fromagers de France (FFF) et la Confédération Générale de l'Alimentation en Détail (CGAD).

Sommaire :

1. Les assurances essentielles pour votre activité de crémier

2. Les garanties intéressantes pour protéger votre fromagerie

3. Quels sont les risques liés au métier de fromager ?

1. Les assurances essentielles pour votre activité de crémier

Parce que chaque métier est unique, il est important de bien évaluer les menaces qui planent sur votre commerce de proximité afin de pouvoir l’en protéger au mieux. De la multirisque à la PJ en passant par la prévoyance professionnelle… Voici tout ce que vous devez savoir !

Assurance multirisque fromagerie

Vous êtes à la recherche d’une couverture complète qui protègera votre crèmerie des principaux risques qui pèsent sur elle ? La multirisque est faite pour vous ! Son but ? Protéger à la fois votre local, votre chiffre d’affaires et vos équipements ! Parmi les garanties indispensables de cette couverture, on retrouve une protection en cas d’incendie, d’explosion, de dégât des eaux, de tempête, de catastrophe naturelle, de vandalisme et d’incident électrique. Ces menaces sont réelles et peuvent parfois causer un tort irrémédiable. Certaines options permettent  en outre de bénéficier d’une indemnisation en cas d’arrêt de production du froid, de bris de matériel ou de vol par exemple.

Concernant le remboursement à valeur d’usage ou à neuf des équipements, cela ne pourra bien sûr s’effectuer que dans le respect de la réglementation en vigueur. Pour rappel, en fromagerie, il faut faire contrôler ses instruments de pesage tous les deux ans par un établissement qui dispose de l’agrément adéquat.

Simulez un tarif mensuel pour votre Assurance multirisque fromagerie

Le coût de ce type de couverture varie en fonction des options choisies mais aussi de la valeur du matériel et des marchandises à couvrir. Pour connaître le tarif d’une protection sur mesure pour votre établissement, réalisez une demande de devis en ligne. C’est gratuit !

Mutuelle santé TNS

Gérer une fromagerie exige de pouvoir mener à bien plusieurs missions en même temps. En effet, le crémier doit entretenir de bonnes relations avec les producteurs fermiers chez qui il s’approvisionne de manière à sélectionner les meilleurs produits pour ses clients. En parallèle, il doit être capable de conseiller ces derniers et de faire preuve d’imagination afin de les fidéliser. Pour rester concentré sur son cœur d’activité, ce professionnel des métiers de bouche se doit donc de disposer d’une bonne complémentaire à même de répondre à tous ses besoins en matière de santé.

Deux situations sont possibles :

  • En tant que salarié de votre entreprise, vous avez la possibilité de choisir la même mutuelle collective que celle que vous avez proposée à vos salariés lors de leur embauche.
  • En tant que travailleur non salarié, vous pouvez opter pour une complémentaire santé sur mesure, de manière à ce que celle-ci soit la plus ajustée à votre situation ainsi qu’à celle de vos proches. Vous pourrez alors profiter d’un avantage fiscal intéressant : les TNS ont en effet la possibilité de déduire leurs cotisations de leurs bénéfices imposables, dans la limite de leur plafond de déduction fiscale.  
Fromager qui sert une cliente

La protection juridique professionnelle

Tous les commerçants y sont confrontés un jour et les crémiers n’échappent pas à la règle. Si les litiges font aussi peur c’est parce que l’on se sent bien souvent démuni face à eux. Vous souhaiteriez pouvoir profiter des conseils d’un service juridique et avoir la certitude de bénéficier d’une prise en charge adéquate en cas de problème ? La protection juridique (PJ) est là pour ça ! Généralement proposée en option lors de la signature d’un contrat multirisque commerce, elle a pour vocation de défendre vos intérêts et de garantir la pérennité de votre entreprise en cas de désaccord vous opposant à votre bailleur ou à l’un de vos clients, fournisseurs ou employés.

La prévoyance professionnelle des fromagers

Avez-vous déjà songé aux conséquences financières que pourrait avoir un arrêt de travail prolongé ? Le contrat de prévoyance est spécialement conçu pour assurer votre tranquillité ainsi que celle de votre famille.

  • En cas d’accident professionnel entraînant une baisse de votre temps de travail ou une cessation totale d’activité, vous pouvez percevoir une rente d’invalidité. Les indemnités seront alors fonction du montant souscrit mais aussi de la catégorie dans laquelle s’inscrit l’invalidité rencontrée.
  • En cas d’arrêt de travail suite au diagnostic d’une maladie par exemple, vous pouvez là aussi avoir droit à une indemnisation journalière pour une durée maximum d’un an.
  • Enfin, si vous veniez à décéder, plusieurs garanties pourraient être activées de manière à ce que votre famille puisse conserver son niveau de vie.

Demandez une étude personnalisée
ou simulez un tarif

2. Les garanties intéressantes pour protéger votre fromagerie

Vous avez décidé d’ouvrir une fromagerie et vous souhaitez ce qu’il y a de meilleur pour votre entreprise ? Voici les garanties qui vous apporteront la tranquillité d’esprit recherchée.

La garantie perte de marchandises

Les fromagers peuvent avoir un stock de produits important (fromages de brebis, de vache, ou de chèvre AOC ou AOP…). En effet, certains professionnels font de l’affinage, en plus de la vente. Pouvoir disposer d’une indemnisation en cas de perte de marchandises consécutive à un arrêt de la production du froid par exemple ou à un dégât des eaux représente donc une sécurité indéniable. Certaines options permettent même d’assurer les marchandises transportées : elles peuvent être intéressantes pour les commerçants qui réalisent des prestations spéciales pour des entreprises ou à l’occasion d’évènements particuliers.

Fromager qui réceptionne sa marchandise

La garantie perte d’exploitation

Elle est choisie par de nombreux artisans-commerçants qui voient en elle le moyen de pérenniser leur activité commerciale. Son rôle ? Vous aidez à faire face aux conséquences financières qui pourraient résulter d’un sinistre. Elle peut être activée pour de nombreux dommages (incendie, incident électrique, choc de véhicule, dégât des eaux…) et constitue de ce fait une protection solide. Certaines options permettent même d’être assuré en cas de vol, de bris de glace, d’arrêt du froid ou de bris de matériel entraînant une diminution de l’activité et donc un manque à gagner. Enfin, elle peut également intervenir en cas de carence de fournisseurs ou lorsqu’une décision administrative (des travaux de voirie par exemple) impact négativement votre chiffre d’affaires.

La responsabilité civile professionnelle

Elle est proposée en option lors de la signature d’un contrat multirisque commerce et sa souscription est vivement conseillée. Pourquoi ? Tout simplement parce que, en tant que commerçant, vous êtes tenu d’assurer la sécurité de vos employés ainsi que celle de vos clients et, au moindre problème, votre responsabilité peut être engagée ! La RC pro a vocation à vous couvrir via une indemnisation des victimes qui auraient démontré votre implication dans le préjudice qu’elles ont subi. En cas d’intoxication alimentaire suite à la dégustation d’un fromage - de brebis, de vache ou de chèvre - elle intervient également pour indemniser les dommages occasionnés aux clients. Pour rappel, la profession de crémier est soumise aux règlements européens 172-2002, 852 et 853-2004, aussi connus sous le nom de « Paquet Hygiène ».

Demandez une étude personnalisée
ou simulez un tarif

3. Quels sont les risques liés au métier de fromager ?

Il en existe plusieurs mais leur impact peut être limité grâce à l’adoption de mesures de prévention.

  • Chutes : les chutes représentent une menace omniprésente. Elles peuvent survenir sur un sol glissant ou dans les escaliers et entraîner des blessures de gravité variable (entorse, fracture, contusion…). Le port de chaussures antidérapantes ainsi que l’installation de revêtements antidérapants sur les sols représentent les meilleures protections.
  • TMS : les nombreuses manutentions que le crémier doit réaliser quotidiennement peuvent conduire au développement de  troubles musculo-squelettiques. La manipulation des fromages, que ce soit au moment de l’affinage ou lors de la vente, peut en effet créer une sollicitation excessive de certaines articulations. L’utilisation de matériel adapté ainsi que l’optimisation de la vitrine réfrigérée et du poste d’encaissement contribueront à limiter ce risque.
  • Maladies respiratoires : certains micro-organismes présents lors de l’affinage peuvent causer des troubles allergiques se manifestant par de l’asthme ou par des pneumopathies d’hypersensibilité : on parle alors de maladies des poumons du fromager. La ventilation et l’aération du lieu de travail peuvent permettre de limiter le danger. Pensez à réaliser une maintenance rigoureuse ! Le port du masque anti-poussières peut également être recommandé lors de certaines manipulations sensibles.
  • Pathologies irritatives ou allergiques : les produits utilisés lors des opérations d’entretien et de désinfection des locaux de travail  - visant à débarrasser les sols des micro-organismes présents - peuvent être responsables d’allergies et provoquer des irritations cutanées ou oculaires. L’utilisation de meubles adaptés au stockage des produits chimiques est donc indispensable, tout comme le port d’équipements de protection individuelle (EPI).

Afin de développer son entreprise comme il se doit, le crémier-fromager ne peut pas se contenter de vendre ses produits. Il doit faire preuve d’une imagination constante et avoir suffisamment de connaissances en vente, gestion et droit pour assurer la pérennité de sa crèmerie ainsi que la sécurité de ses employés et de ses clients. Dès lors, il est indispensable qu’il dispose d’une assurance adaptée à même de le couvrir et de le soutenir en cas de difficultés.

Demandez une étude personnalisée
ou simulez un tarif

MAPA à votre service

Besoin d'un conseil, un devis ?
Déclarer un sinistre ?
Bouton orange pour contacter la MAPA
Vous pouvez contacter le numéro vert
chaque jour du Lundi au Vendredi
de 8h30 à 12h30, et de 13h30 à 18h
81 agences MAPA
en France
Bouton orange pour trouver l'agence MAPA la plus proche de chez vous