Prévenir les risques incendie dans votre commerce

Publié le 10 juin 2015 - Modifié le 9 mai 2018

Risque incendie commerce alimentaire ou restaurant

La réglementation incendie dans les commerces

La loi considère les commerces comme des « Établissements Recevant du Public » (ERP).
À ce titre, ils doivent respecter des mesures de sécurité sous peine de sanctions pouvant entrainer leur fermeture.
La réglementation impose notamment aux commerçants certaines obligations concernant la structure du local. Il doit être construit afin de permettre une évacuation rapide et d’éviter les mouvements de panique. De même, son aménagement doit faciliter la mise en service de moyens de secours et de lutte contre l’incendie. Dans cette optique les portes d’un magasin doivent s’ouvrir vers l’extérieur. De même, chaque boutique doit obligatoirement s’équiper d’un système d’alarme et d’avertissement (tels qu’un équipement de détection incendie), un service de surveillance et de moyens de secours adaptés aux risques identifiés, par exemple, en utilisant des extincteurs adaptés aux tableaux électriques. Autant de règles trop souvent méconnues ou négligées !

Prévention incendie : que dit la législation ?

Dans votre commerce, vous devez respecter un certain nombre de règles, entrant dans le cadre de la prévention incendie, telles que :

- S’assurer que les matériels et installations électriques sont conformes à la législation.
- Entretenir et nettoyer régulièrement les éléments qui favorisent les incendies.
- Faire vérifier et entretenir le matériel d’extinction et de détection.
- Réaliser les vérifications périodiques obligatoires de vos installations électriques.
- Afficher un plan d’évacuation à chaque étage et s’assurer que les issues de secours soient bien visibles et identifiables.
- Afficher le plan des locaux et l’emplacement des coupures de gaz et d’eau.
- Afficher le numéro des sapeurs-pompiers, du centre de secours le plus proche et les dispositions à suivre en cas d’incendie.
- Placer un extincteur portatif minimum par niveau, dans un endroit bien dégagé. Par exemple, à l’entrée d’un atelier ou d’une réserve. (Attention à ne pas placer un extincteur à poudre à l’entrée du point de vente. Ce dernier peut, en effet, être utilisé comme une arme par un potentiel agresseur)

À noter : En prévention, organisez une formation incendie à destination du personnel. Ainsi, vous aurez l’assurance que chacun adopte les bons gestes face au feu.

Quelques bons réflexes à suivre en cas d’incendie

Nul n’est malheureusement à l’abri d’un risque de départ de feu. Un problème électrique ou une défaillance du matériel peuvent survenir à tout moment. Quelques mesures permettent, toutefois, de prévenir et donc de limiter les risques d’un potentiel incendie :
- À proximité d’un départ d’incendie, donnez rapidement l’alerte et tentez de contenir le feu à l’aide d’extincteurs.
- Ne tentez pas de maîtriser seul un incendie d’où se dégage une épaisse fumée.
- Le déclenchement de l’alarme incendie ou de l’alerte doit conduire à l’évacuation immédiate des locaux par les issues de secours.
- La sortie du personnel et des clients doit toujours se faire dans le calme.
- Pendant l’évacuation, toujours préférer l’escalier à l’ascenseur : ce dernier peut se bloquer en cas de court-circuit. 

Dans tous les cas, face à un incendie, faites plutôt preuve de contrôle que de bravoure. N’essayez pas d’affronter les flammes, au risque de vous mettre en danger.

À noter : vous utilisez des produits explosifs ou liquides très inflammables ? Ne les stockez, distribuez ou utilisez pas dans les locaux et dégagements accessibles au public.

Adoptez les bons réflexes au quotidien pour protéger votre commerce des risques d’incendie. Et pour être certain d’être bien couvert en cas de sinistre, faites le point avec votre assureur sur le montant des capitaux garantis, notamment lorsque vous achetez du matériel, le montant de la franchise, le mode d’indemnisation des biens mobiliers et matériels professionnels.