Qu'est-ce qu'une meunerie ? Tout savoir sur ce secteur
Logo MAPA Assurances Mutuelle d'Assurance de la Boulangerie

Définition : Qu'est-ce qu'une meunerie ?

Grains de blé et farine de blé

La meunerie est un secteur d'activité peu connu du grand public, et sans qui le secteur emblématique de la boulangerie-pâtisserie n'existerait pas. Qu'est-ce qu'une meunerie, qui sont les meuniers ? Voici tout ce qu'il faut savoir sur cette industrie.

Qu'est-ce que la meunerie ?

Une meunerie est une usine où l'on fabrique de la farine, et plus spécifiquement de la farine de blé. Ce terme renvoie également à l'industrie de transformation des céréales en farine.

Le secteur de la meunerie existe depuis des millénaires déjà. Les premières meules sont datées de 3 800 av. J.C. et permettaient de broyer les graines de blé, d'épeautre, de millet, etc. On trouve des références à la meunerie dans de nombreuses œuvres de littérature :

  • Van Der Meersch, Empreinte dieu, 1936 - "La fleur d'avoine [...], toutes les farines pharmaceutiques que la grande meunerie n'accepte pas, parce que les quantités sont insuffisantes, lui donnaient aussi de l'ouvrage."
  • Renard, Journal, 1892 - "M. Buchotte père. Parle de sa maladie, de son ennui, de sa vie passée [...], de son passage dans une meunerie où il y avait une meule de 15 mètres de diamètre, [...]"
  • Etc.

Le métier de meunier fut, pendant plusieurs siècles, le seul métier mécanisé. Dès le Moyen-Âge, les meuniers ont utilisé des outils tels que la roue hydraulique des moulins à eau afin de moudre le grain. Aujourd'hui, les meuniers sont dotés d'un ensemble d'outils bien plus performants, permettant de travailler de façon plus productive et dans de meilleures conditions d'hygiène et de sécurité.

Quelle est la situation du secteur d'activité de la meunerie française ?

En France, le secteur de la meunerie représente un chiffre d'affaires annuel de près de 1,7 milliard d'euros, dont 111,7 millions d'euros dus à l'exportation. Avec ses 330 entreprises, ses 6 700 emplois et ses quelque 3,93 millions de tonnes de farine produites par an, la France est le 2e producteur de farines en Europe, et le 10e dans le monde.

Les meuniers sont représentés par l'Association Nationale de la Meunerie Française (ANMF) auprès des instances gouvernementales nationales et internationales.

Articles complémentaires sur la meunerie :

Que signifie le mot minoterie ?

Une minoterie est un moulin industriel. Les minoteries ont commencé à remplacer les moulins à eau, les moulins à vent et les moulins à action animale dès le XIXe siècle. Elles utilisent des machines électriques, qui permettent de produire de bien plus grandes quantités de farine.

Que font les meuniers, les artisans du blé ?

Les meuniers travaillent dans des moulins ou des minoteries. Ils sélectionnent les variétés de blé, les réceptionnent, les stockent, les trient et les nettoient avant de procéder au mélange des différentes variétés si nécessaire, puis au broyage, étape cruciale de la fabrication de la farine. Ils s'occupent ensuite de conditionner la farine produite et de l'expédier à leurs clients.

Seules quelques écoles forment spécifiquement à la profession de meunier : l'École nationale supérieure de meunerie et des industries céréalières (ENILIA-ENSMIC), le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) ou encore Polytech Sorbonne Université.

Articles complémentaires sur la boulangerie