Est-ce que le métier de boulanger est difficile ?
Logo MAPA Assurances Mutuelle d'Assurance de la Boulangerie

Boulanger : un métier difficile ?

Travail de la pâte à pain

La boulangerie artisanale est un rendez-vous incontournable pour la grande majorité de la population française, et les boulangers font vivre les quartiers et les villages. Dans ce secteur dynamique, les embauches ne manquent pas et de nombreuses personnes sont tentées par la profession de boulanger. Mais l'on entend souvent dire que boulanger est un métier difficile. Alors, quelles sont les conditions de travail réelles des boulangers ?

Cet article pourrait vous intéresser : La fiche métier du boulanger.

Comment travaille un boulanger (horaires, conditions de travail, etc.) ?

Les conditions de travail des artisans boulangers sont difficiles. Ils travaillent les weekends et les jours fériés, et n'ont parfois qu'un jour de repos par semaine. Non seulement les horaires sont décalés et les journées sont longues (elles commencent tôt le matin ou dans la nuit, et finissent après la fermeture de la boulangerie), mais il s'agit en outre d'un métier physique. Il y a en effet beaucoup de manutention manuelle. Toute la journée, le boulanger doit transporter des matières premières (les sacs de farine pèsent parfois 40 kg), des fournées sur palette, etc. La profession s'exerce constamment debout et dans un environnement de travail chaud : le laboratoire de production est un espace exigu et fermé, où un ou plusieurs fours professionnels cuisent les produits et chauffent donc la pièce.

Par ailleurs, la manipulation de la farine peut engendrer des maladies allergiques telles que l'asthme, puisque les boulangers sont constamment exposés à de la poussière très volatile et qui s'inhale facilement. Une rhinite peut également survenir et est dans ce cas considérée comme une maladie professionnelle. 25 % des cas d'asthme enregistrés comme maladie professionnelle concernent des boulangers.

Il existe cependant des gestes préventifs éprouvés et qui permettent de limiter considérablement les risques de développer une maladie allergique : mettre l'eau dans le pétrin avant la farine, nettoyer le sol avec un aspirateur professionnel et non un balai, laver ses vêtements de travail sans les secouer au préalable et séparés des autres habits, se montrer précautionneux lors du fleurage, etc.

À quelle heure se lève un boulanger ?

La journée d'un boulanger-pâtissier commence à 4 ou 5 heures du matin selon les établissements. Si le commerce ouvre à la clientèle aux alentours de 7 heures, les équipes de production doivent cependant fabriquer les premiers produits du jour avant l'ouverture de la boulangerie.

Les jours de marché, il faut se lever plus tôt afin de préparer les produits, de se rendre sur le lieu du marché et de préparer le stand avant l'ouverture du marché, souvent très tôt le matin.

Quels sont les avantages et les inconvénients du métier de boulanger ?

Les avantages :

  • Il s'agit d'un métier de passion
  • Le boulanger peut se montrer créatif
  • Il y a un vrai lien avec le client
  • Le métier est assez facilement accessible et ne nécessite qu'un CAP
  • Le boulanger peut ouvrir son propre commerce une fois avancé dans sa carrière
  • Il y a de nombreuses possibilités de carrière à l'international, comme aux États-Unis ou au Japon, où le savoir-faire français est particulièrement prisé

Les inconvénients :

  • Les horaires compliqués
  • Les journées longues
  • Le travail physique
  • Les risques de maladie professionnelle

Quel est le salaire moyen d'un boulanger ?

Le salaire minimal d'un boulanger est fixé par la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française. Il s'élève aux alentours du SMIC pour les boulangers débutants, sur la base des 35 heures, mais peut parfois atteindre 4 000 € si le boulanger est gérant de sa propre affaire ou s'il occupe un poste à responsabilité dans une boulangerie industrielle ou de renom.

L'avis des boulangers sur leur métier ?

Oui, c'est vrai, boulanger est un métier difficile. Les horaires et les conditions de travail sont contraignants, et l'activité physique est intense. Mais il s'agit avant tout d'un métier de passion et de nombreux boulangers ont concrétisé leur rêve d'enfant en se lançant dans la profession. La grande majorité s'accorde à dire qu'il s'agit d'un métier intéressant, même si dur, et apprécie la possibilité d'obtenir une rémunération salariale conséquente après quelques années de carrière.

Plus d'articles sur le métier de boulanger