Logo MAPA Assurances Mutuelle d'Assurance de la Boulangerie

Poids et prix du pain : quelle réglementation ?

Le poids des pains est variable et il n’y a pas de réglementation en France, cependant le boulanger doit tout de même respecter le bon étiquetage. Combien pèse une baguette ? Quelle est la différence entre un pain et une baguette ? La Mutuelle assurance boulangerie vous en dit plus sur le sujet.

Le poids des pains en boulangerie

Un poids non réglementé

Baguette, pain au levain, pain de campagne ou pain traditionnel : en France, le poids des pains n’est pas réglementé en fonction des différentes appellations. Les pouvoirs publics n'ont jamais statué sur le poids du pain. Il faut donc tenir compte des usages loyaux du commerce.

En l'absence de texte réglementaire, ces usages loyaux varient notamment selon les régions. En région parisienne, l’appellation baguette est accordée à un pain de 250 g et l’appellation flûte à un pain de 200 g. En Seine-Maritime, l’appellation baguette est rattachée à un pain de 200 g et la flûte à un pain de 250 g.

En 1981, une recommandation a proposé d’unifier ces appellations pour que le poids d'une baguette corresponde à un pain de 250 g et celui de la flûte à un pain de 200 g, cependant cette recommandation n’a pas été suivie d’effets. Les boulangers ont ainsi continué à se fier aux usages loyaux et locaux pour confectionner leur pain.

Poids du pain : une réponse à chaque question

Combien pèse une baguette ?

Une baguette pèse environ 250 grammes.

Quel est le poids d’un pain complet ?

Un pain complet pèse environ 400 grammes.

Quel est le poids d’une flûte ?

Une flûte pèse environ 200 grammes.

Quel est le poids d'un pain de mie ?

Un pain de mie vendu en boulangerie pèse environ 900 grammes, soit 35 grammes par tranche.

Quel est le poids d'un pain de 2 ?

Un pain de 2 pèse environ 1 kg. L'appellation vient en effet de l'ancienne unité : un pain de 2 livres, soit 2 fois 500 g.

Quel est le poids d'un petit pain ?

Un petit pain pèse environ 55 grammes.

Quel est le poids d'une ficelle de pain ?

La ficelle est une baguette plus fine pesant 125g, soit environ une demi-baguette.

Combien pèse un pain au chocolat ?

Pour les viennoiseries, là encore, pas de règle générale : en boulangerie artisanale, un pain au chocolat pèse environ 60g, mais certains peuvent aller jusqu'à 100g. Les pains au chocolat industriels, vendus sous emballage, pèsent quant à eux environ 40g.

Le saviez-vous ?

  • Il faut environ 380 grammes de pâte crue pour obtenir un pain cuit de 300 grammes.
  • Plus la cuisson du pain se prolonge, plus la pâte perd de son poids. Une baguette "pas trop cuite" pèsera ainsi plus lourd qu'une baguette "bien cuite".

Le contrôle du poids des pains en boulangerie

Même si le poids du pain n'est pas uniformisé au niveau national, il doit cependant correspondre à l'étiquetage affiché par le boulanger afin d’informer au mieux le consommateur. Là encore, le poids ne faisant pas l'objet d'une réglementation, les organismes de contrôle se réfèrent à une réglementation spécifique au contrôle métrologique de certains produits avec pré-emballages, datant de 1978. Le contrôle du poids du pain a lieu sur un échantillon d’au moins dix pains d’une même catégorie. Chaque pain est pesé et son poids est noté. Le service de contrôle fait la somme des poids relevés pour chaque pain et la divise par le nombre de pains pesés. Cette moyenne doit correspondre au poids affiché sur l’étiquetage. Si le poids moyen est inférieur au poids annoncé, le contrôle a lieu sur l’ensemble des pains de la même catégorie. Le poids moyen ne doit pas être inférieur de plus de 4 g au poids affiché, lorsque celui-ci est compris entre 50 g et 1 kg. Si l’étiquetage ne répond pas à la réglementation, il y a délit de tromperie sur la quantité livrée selon le Code de la consommation. L’infraction peut alors entrainer l’édition d’un procès-verbal.

Le prix du pain

Les prix de toutes les catégories de pain sont fixés librement par chaque boulanger depuis le 1er janvier 1987. Les modalités d’étiquetage sont toutefois précisées dans un arrêté de 1978. Les pouvoirs publics s'assurent ainsi que les consommateurs sont bien informés et que les boulangers travaillent dans un cadre de concurrence loyale. Chaque catégorie de pain exposée au public dans tous les points de vente doit être accompagnée d’une étiquette respectant certaines dimensions et conditions. Elle doit être visible, située devant les pains, à la base ou au milieu de l’étagère.

L'étiquette doit préciser :

  • la dénomination exacte de la catégorie de pain ;
  • le poids en grammes pour les pains vendus à la pièce ;
  • le prix de vente à la pièce ou au kilogramme ;
  • le prix de vente rapporté au kilogramme pour les pains vendus à la pièce d’un poids supérieur à 200 g ;
  • la mention "décongelé" lorsque le produit cuit a subi une congélation.  

En plus de ces étiquettes individuelles, un affichage plus grand doit être disposé au sein de la boulangerie. Il doit mettre en avant, à raison d’une ligne par pain : les prix, dénomination et poids de tous les pains disponibles à la vente en boutique.