Douleurs au dos quand on est boulanger : comment les éviter ?
Logo MAPA Assurances Mutuelle d'Assurance de la Boulangerie

Comment prévenir les douleurs au dos quand on est boulanger ?

Boulanger porte sacs de farine

Les douleurs lombaires sont courantes chez les boulangers-pâtissiers et peuvent devenir invalidantes au quotidien. Il convient donc de prendre les mesures nécessaires pour limiter l'apparition de ces douleurs et sensibiliser les employés afin qu'ils adoptent les bonnes habitudes pour se protéger et améliorer leur bien-être.

Qu'est-ce que le mal de dos ?

La lombalgie, plus couramment appelée mal de dos, est une pathologie répandue en France et mise en cause dans près de 20 % des accidents du travail déclarés, toutes professions confondues. Elles concernent 7 % de l'ensemble des maladies professionnelles reconnues en France.

La lombalgie évolue par la suite en lombalgie aiguë ou lumbago. Elle s'installe progressivement suite à de mauvais positionnements du corps et à trop de sollicitations du dos. Elle entraîne des douleurs chroniques, qui peuvent conduire à des problèmes de sommeil et une certaine incapacité au travail. Il est donc primordial d'appliquer des mesures préventives afin de limiter son apparition.

Cet article pourrait vous intéresser : Les maladies professionnelles liées au métier de boulanger.

Lister tous les facteurs de risque pour le dos

Les boulangers-pâtissiers sont des professionnels particulièrement à risque. Afin de mieux lutter contre le mal de dos, il convient de lister toutes les situations pouvant causer une lombalgie :

  • Les boulangers effectuent beaucoup de manutention manuelle, avec des déplacements de charges lourdes (sacs de farine, matériel, fournées, etc.)
  • Ils travaillent en position debout toute la journée
  • Ils effectuent de nombreux gestes répétitifs, dans des positions peu adaptées
  • Ils sont soumis à un rythme de vie compliqué, qui entraîne une fatigue permanente et qui les fragilise

Limiter la manutention manuelle (appareils d'aide à la manutention, sacs de farine moins lourds, etc.)

La manutention manuelle est la première cause de lombalgie dans le secteur de la boulangerie-pâtisserie. Pour limiter au mieux les risques, l'employeur peut s'équiper de matériel facilitant le déplacement des charges lourdes dans la boulangerie : diables, chariots à hauteur réglable, plateaux sur roulettes, etc.

Il convient également de faire attention lors de l'approvisionnement en matières premières et de ne commander que des aliments dont le conditionnement a un poids acceptable. Cela signifie par exemple commander des sacs de farine de 15 kg et non de 40 kg.

Un nouvel agencement du laboratoire de production peut par ailleurs aider à limiter les déplacements entre les différents postes de travail.

Bien équiper sa boulangerie-pâtisserie

En plus du matériel d'aide à la manutention, le boulanger peut s'équiper de machines et matériels qui facilitent son travail au quotidien : enfourneurs, appareils sur roues, mélangeur à cuve haute, etc.

Des plans de travail à hauteur réglable feront également toute la différence, puisque le boulanger pourra ajuster la hauteur selon sa corpulence et la tâche qu'il souhaite effectuer.

Adopter les bons gestes

Enfin, le boulanger peut prendre de nouvelles habitudes et précautions qui permettront de mieux prévenir l'apparition d'une lombalgie : s'étirer régulièrement, adopter les bonnes postures notamment lors du transport de charges lourdes, changer fréquemment de pied d'appui en position debout et statique, ou encore s'équiper de chaussures antidérapantes afin de limiter les risques de glissades et de chutes.

D'autres maladies professionnelles dans le secteur de la boulangerie