Le secteur de la boulangerie-pâtisserie en franchise
Logo MAPA Assurances Mutuelle d'Assurance de la Boulangerie

Quels sont les meilleurs réseaux de franchise en boulangerie ?

Réseaux de franchise en boulangerie

Le secteur de la boulangerie-pâtisserie suscite l'intérêt de la part de nombreuses personnes, qu'il s'agisse de jeunes collégiens ou d'adultes en reconversion professionnelle, et l'ouverture de leur propre établissement est un objectif de carrière pour nombre d'entre elles. Pour les entrepreneurs souhaitant ouvrir une boulangerie ou un terminal de cuisson en franchise, le choix de l'enseigne est crucial et parfois compliqué. Voici tout ce qu'il faut savoir sur les franchises en boulangerie, et comment bien choisir sa marque.

Le secteur de la boulangerie-pâtisserie en France

Petits commerces favoris de la population, les boulangeries-pâtisseries sont incontournables dans le paysage français. On les retrouve aussi bien au cœur des grandes villes que dans les petits villages, mais également dans les centres commerciaux, les zones industrielles, les aires d'autoroute, etc. Le secteur évolue constamment, notamment avec la concurrence féroce menée entre les boulangeries artisanales, les réseaux en franchise et l'offre disponible dans les grandes surfaces.

Afin de se montrer plus compétitive, la grande majorité des boulangeries propose désormais une offre de restauration rapide, avec des produits de snacking tels que des pizzas, des quiches, des sandwichs, etc. Cette offre contribue à élargir leur base de clientèle et à la fidéliser. En conséquence, le chiffre d'affaires global du secteur n'a cessé d'augmenter ces dernières années, avec une croissance annuelle allant de 1 à 3 %.

Le secteur de la boulangerie compte environ 35 000 entreprises. Parmi tous ces établissements, 4,4 % sont des entreprises franchisées.

Qu'est-ce qu'une marque franchisée ?

Une franchise est un modèle économique qui repose sur une collaboration étroite entre le franchiseur, c'est-à-dire la marque, et une ou plusieurs entreprises, c'est-à-dire des boulangeries-pâtisseries ou des terminaux de cuisson. Le franchiseur s'engage à transmettre aux franchisés son savoir-faire, son image et sa notoriété de marque, ainsi qu'un accompagnement tout au long du contrat. En échange, le franchisé doit reverser un droit d'entrée en franchise, c'est-à-dire une somme ponctuelle à la signature du contrat, puis des redevances annuelles, qui correspondent à un pourcentage prédéfini du chiffre d'affaires de l'établissement.

Est-ce rentable d'ouvrir une boulangerie-pâtisserie en franchise ?

Les établissements franchisés sont juridiquement et financièrement indépendants de leur enseigne. Ils font donc face aux mêmes problématiques que les boulangeries traditionnelles et leur rentabilité dépend de nombreux facteurs, tels que la localisation de l'entreprise, la concurrence directe (autres boulangeries dans le quartier) et indirecte (grande surface à proximité, fast-foods proches et drainant la clientèle pour la restauration rapide), le type de clientèle, etc.

Cependant, intégrer une franchise présente des avantages non négligeables qui permettent au franchisé d'atteindre une belle rentabilité dès la première année d'activité. Ainsi, l'entrepreneur applique à son entreprise un modèle économique qui a été éprouvé pendant plusieurs années par la franchise, et qui a fait son succès. Il bénéficie également de la notoriété de la marque et de sa base de clientèle, ce qui lui permet d'attirer de nombreux clients dès l'ouverture de la boulangerie-pâtisserie ou du terminal de cuisson.

À noter que l'entrepreneur devra reverser une partie de son chiffre d'affaires à sa franchise, ce qui joue sur la rentabilité finale de l'établissement.

Quelles sont les chaînes de boulangerie les plus rentables ?

Les entrepreneurs souhaitant intégrer une franchise cherchent souvent à savoir quelle marque est la plus rentable. Comme mentionné plus haut, la rentabilité dépend de nombreux facteurs, souvent indépendants de la franchise choisie. Les chefs d'entreprise peuvent malgré tout comparer le montant des droits d'entrée et des redevances qu'ils devront verser à la franchise chaque année, ainsi que la notoriété de la marque, afin de se faire une idée globale des avantages et des inconvénients de chaque enseigne. À noter que plus les droits d'entrée seront élevés, plus l'apport personnel à fournir à la banque sera élevé.

Une enseigne connue et appréciée attirera de nombreux clients, mais d'autres éléments tels que la situation géographique de l'entreprise entrent en compte.

La liste des groupes de boulangerie les plus connus

Les franchises jouissent souvent d'une notoriété nationale ou régionale, parfois même internationale. C'est le cas notamment de la très réputée franchise Paul, qui compte plus de 500 établissements dans le monde, avec une implantation dans 42 pays étrangers tels que le Japon, l'Afrique du Sud, les Émirats Arabes Unis, l'Espagne, le Canada ou encore Singapour et la Russie.

En France, les franchises les plus connues sont la marque Paul, la Brioche Dorée, la Mie Câline, Marie Blachère, Ange, Feuillette, Louise, Banette ou encore l'Atelier Papilles.

Comment choisir sa franchise ?

Ce choix dépend de nombreux critères généraux ou propres au projet de chaque entrepreneur. Ainsi, les questions financières seront d'importance : le montant des droits d'entrée, le pourcentage du chiffre d'affaires à reverser chaque année à la franchise ou encore le standing et les services proposés par la marque et les conséquences que cela aura sur l'équipement à acheter, etc. Chacun de ces éléments aura un impact sur le plan financier de l'entrepreneur et sur le montant de la somme qu'il devra emprunter à la banque pour mener son projet à bien (et donc sur le montant de l'apport personnel qu'il devra fournir).

Par ailleurs, la situation géographique est à considérer avec attention. Si l'entrepreneur cherche à s'implanter dans une zone spécifique, il devra s'assurer qu'il n'existe pas un autre établissement de la franchise envisagée dans les environs. La présence de toute autre forme de concurrence (autres franchises, boulangeries artisanales, grandes surfaces) aura par ailleurs une incidence sur le nombre de clients quotidiens de la future entreprise.

Comment devenir franchisé auprès d'une enseigne ?

La plupart du temps, l'entrepreneur peut remplir un formulaire de candidature en ligne directement sur le site de la franchise. Il devra y expliquer en détail son projet, le lieu envisagé, ses expériences professionnelles et la somme financière dont il dispose pour mener ce projet à bien.

Si la candidature est retenue, la franchise reprendra contact avec l'entrepreneur pour un entretien plus approfondi. En signant un contrat auprès d'une franchise, le candidat s'engage généralement à rester franchisé pendant un certain nombre d'années défini dans le contrat.

Vendre du pain sans être boulanger, est-ce possible ?

Il est tout à fait possible de vendre du pain sans être boulanger de métier, à condition de ne pas se revendiquer comme étant boulanger, et de ne pas revendiquer son établissement comme étant une boulangerie. En effet, dès lors que l'entreprise n'embauche pas de boulanger, ou n'est pas elle-même dirigée par un boulanger, elle a l'interdiction de prendre l'appellation boulangerie. On parle alors de terminal de cuisson, de point chaud ou de point de vente.

Ces établissements ne fabriquent pas le pain sur place. Ils cuisent par contre des pâtes préfabriquées qu'ils se font livrer quotidiennement. Certaines franchises ont leurs propres centres de production, qui fournissent l'ensemble des établissements franchisés en pains et autres produits de viennoiserie ou de pâtisserie.

D'autres marques encouragent leurs franchisés à embaucher un boulanger afin de fabriquer leur propre pain, et à compléter l'offre avec des produits surgelés.

Articles complémentaires sur la boulangerie en franchise :