MAPA, l'assureur dédié aux professionnels de l'alimentaire
111 ans d'engagement

Tout ce qu'il faut savoir sur les apprentis bouchers

Apprenti boucher entrain de découper une carcasse

Diversifié, au contact de la clientèle et avec de nombreuses possibilités d'évolution de carrière, le métier de boucher est difficile mais attractif. Il permet une insertion rapide dans la vie active. La majorité des bouchers ont été formés en alternance, une méthode de formation particulière et avantageuse. On vous dit tout sur les apprentis bouchers !

Le métier de boucher

Le boucher sélectionne la viande, organise son approvisionnement et son stockage, la découpe, la prépare et soigne sa présentation afin de la mettre en vente auprès de sa clientèle. Il dispense également des conseils de cuisson lorsque nécessaire, prend des commandes et parfois les livre. Il est ainsi souvent en relation avec ses clients.

Le métier de boucher est l'un des principaux métiers de la viande. À la fois technique et commercial, il demande une excellente condition physique, car le boucher travaille la plupart du temps en position debout, manipule des charges et outils lourds, et passe un certain temps chaque jour dans la chambre froide. L'artisan doit par ailleurs posséder une grande dextérité afin de bien maîtriser son équipement et ses outils.

Les évolutions de carrière sont nombreuses : le boucher peut devenir chef de rayon, chef de laboratoire ou même ouvrir son propre commerce et alors devenir chef d'entreprise. Le salaire dépend du poste, et peut varier d'un salaire minimal de 1388 € net mensuel pour un boucher préparateur débutant à un salaire mensuel de plus de 3000 € net pour les cadres et les chefs d'entreprise.

Qu'est-ce que l'alternance ?

La voie de l'alternance est la voie privilégiée des futurs bouchers. Elle a en effet de nombreux avantages :

  • L'apprentissage se fait partiellement en entreprise, ce qui permet de se professionnaliser rapidement et de maîtriser tout ou une partie du métier avant même la première embauche.
  • L'apprenti a droit à une rémunération mensuelle qui dépend de son âge et de son type de contrat.
  • Si l'apprenti souhaite rentrer dans la vie active sans poursuivre ses études, il a de grandes chances d'être embauché dès ses premiers mois de recherche d'emploi.

Il existe 2 types de contrats en alternance. Le contrat d'apprentissage, le plus répandu, est accessible aux jeunes âgés de 16 à 29 ans. Le contrat de professionnalisation, lui, est accessible à toute personne âgée de 16 à 25 ans révolus, ou à tout demandeur d'emploi âgé de 26 ans ou plus. Il n'y a pas d'âge limite pour les personnes en situation de handicap.

Formations : comment devenir apprenti boucher ?

Le CAP boucher

Le CAP boucher est accessible dès l'âge de 16 ans et sans diplôme requis au préalable. Il forme au métier de boucher, de la connaissance théorique sur la viande et les différents morceaux, les règles d'hygiène et de sécurité, etc., aux compétences pratiques telles que la manipulation d'outils et de machines.

Il dure généralement 2 ans, mais cette durée peut être réduite à un an si le candidat est titulaire d'un autre diplôme tel qu'un BEP, un bac, un autre CAP ou encore une licence. Les élèves ayant des besoins particuliers peuvent se former en 3 ans.

Cette formation est dispensée en CFA, avec des périodes régulières en entreprise dans le cas de l'alternance.

Le CAP est également ouvert aux adultes en reconversion professionnelle. Ils peuvent signer un contrat de professionnalisation s'ils ont 26 ans ou plus et s'ils sont demandeurs d'emploi.

Cette formation peut être complétée avec d'autres diplômes :

  • Un autre CAP, par exemple le CAP charcutier-traiteur
  • Le bac pro boulanger-charcutier-traiteur
  • Le brevet professionnel BP boucher
  • La mention complémentaire MC employé-traiteur
  • Le brevet de maîtrise BM boucher-charcutier-traiteur
  • La licence professionnelle LP commerce et distribution boucher manager

Le bac pro boucher-charcutier-traiteur

Le bac pro boucher-charcutier-traiteur a pour avantage de préparer à 3 métiers différents mais complémentaires : le métier de boucher, le métier de charcutier et le métier de traiteur. Ainsi, le diplômé est en mesure de sélectionner, désosser et découper sa viande, mais également de préparer des saucisses, des terrines, des jambons et autres produits issus de la viande de porc, ou même d'élaborer des plats et produits traiteurs.

Le bac pro se prépare en 3 ans, 2 si l'élève est titulaire d'un CAP boucher ou charcutier-traiteur, soit par la voie de l'alternance soit par la voie scolaire.

Tout comme le CAP boucher, il est possible de poursuivre ses études après un bac pro, notamment avec :

  • Une mention complémentaire MC employé-traiteur
  • Un brevet de maîtrise BM boucher-charcutier-traiteur
  • Une licence professionnelle LP commerce et distribution boucher manager

Qu'est-ce qu'un CFA ?

Les Centres de Formation d'Apprentis sont des organismes situés soit dans leurs propres locaux, soit au sein d'un autre établissement, et qui dispensent une ou plusieurs formations en alternance. Ils gèrent la partie théorique de l'apprentissage, la partie pratique se faisant en entreprise.

Quelles sont les conditions de travail d'un apprenti (horaires, jours de repos, etc.) ?

Les conditions de travail dépendent de l'âge de l'apprenti :

  • S'il est mineur - 35 heures de travail par semaine, avec exceptionnellement 5 heures supplémentaires par semaine, 2 jours de repos consécutifs par semaine, pas de travail le dimanche, les jours fériés ou la nuit
  • S'il est majeur - les conditions sont les mêmes que celles des autres salariés de l'entreprise, avec une base légale de 35 heures de travail par semaine

Toutes les heures passées en CFA comptent comme des heures de travail.

La rémunération d'un apprenti boucher

Quel est le salaire d'un apprenti en contrat d'apprentissage (à 16 ans, 18 ans, 26 ans, etc.) ?

Les apprentis en contrat d'apprentissage touchent un pourcentage du SMIC basé sur leur âge et le nombre d'années passées en alternance :

  • De 16 à 17 ans - 27 % du SMIC en 1re année, 39 % du SMIC en 2e année, 55 % du SMIC en 3e année
  • De 18 à 20 ans - 43 % du SMIC en 1re année, 51 % du SMIC en 2e année, 67 % du SMIC en 3e année
  • De 21 à 25 ans - 53 % du SMIC en 1re année, 61 % du SMIC en 2e année, 78 % du SMIC en 3e année
  • 26 ans et plus - 100 % du SMIC

Combien gagne un apprenti boucher en contrat de professionnalisation ?

La rémunération d'un apprenti en contrat de professionnalisation dépend de son âge et de son niveau de qualification :

  • Moins de 21 ans - De 55 à 65 % du SMIC
  • De 21 à 25 ans - De 70 à 80 % du SMIC
  • 26 ans et plus - 100 % du SMIC

La recherche d'emploi en alternance

Qui recrute ?

Les boucheries artisanales, les boucheries industrielles, les grandes surfaces ou encore les abattoirs peuvent embaucher des apprentis. Si possible, l'élève devrait choisir son entreprise en fonction de son projet professionnel. Par exemple, acquérir de l'expérience en boucherie artisanale pourra jouer en sa faveur s'il compte un jour ouvrir son propre commerce.

Où trouver des offres d'emploi en alternance ?

Tous les sites d'emplois généraux (Indeed, Monster, Pôle-emploi, Le Bon Coin, etc.) recensent des offres d'apprentissage. L'élève peut également se tourner vers des sites spécialisés dans l'alternance :

  • 1jeune1solution.gouv.fr
  • alternance.emploi.gouv.fr
  • labonnealternance.pole-emploi.fr
  • alternance.fr

Bien préparer son CV avant de répondre aux annonces

La rédaction du CV est un élément crucial du processus de recherche d'emploi, et il convient d'en soigner autant le fond que la forme. Les candidats en apprentissage ont souvent peu d'expérience professionnelle, mais ils peuvent mettre en avant leur stage d'observation de 3e, le bénévolat s'ils en ont fait, ou encore leurs compétences et centres d'intérêt. Il est recommandé d'adapter son CV en fonction de l'offre d'emploi, afin de bien mettre en avant les compétences qui pourraient satisfaire les besoins de l'employeur.