Découvrir et Comprendre le Dossier Médical Partagé (DMP)
MAPA, l'assureur dédié aux professionnels de l'alimentaire
111 ans d'engagement

Le Dossier Médical Partagé (DMP) : un dispositif électronique pour améliorer la qualité et la coordination des soins

Publié le 10 juin 2015 - Modifié le 16 mars 2022 Par

dossier médical personnel

Le Dossier Médical Partagé (DMP), un carnet de santé en ligne

Depuis le mois de novembre 2018, le Dossier Médical Personnel a été officiellement généralisé dans tout l’hexagone avec une nouvelle dénomination : Dossier Médical Partagé (DMP). En test depuis janvier 2017 dans 9 départements avec près de 2 millions de dossiers créés, le DMP vise à toucher le plus grand nombre. Une interruption des créations de comptes a été mise en place à compter du 1er juillet 2021 en vue de l'évolution du système de gestion du DMP. Ce dernier est désormais accessible à tous grâce à l'arrivée du nouveau service Mon espace santé en janvier 2022.

Qu'est-ce qu'un DMP et quel est son intérêt ?

Dispositif électronique gratuit, confidentiel et facultatif, le DMP prend la forme d’un carnet de santé numérique. Il permet aux patients de conserver leurs informations de santé en ligne et de les partager avec les professionnels de santé de leur choix. Grâce à lui, il est désormais possible de consulter les informations utiles du patient, son historique des soins, ses résultats d'examens, ses actes chirurgicaux prescrits ou ses antécédents médicaux en quelques clics. Principal objectif : faciliter la coordination des soins et en améliorer la qualité en évitant les examens inutiles. Le DMP est accessible en se connectant sur le site au système de gestion Mon espace santé, qui permet la centralisation des données médicales pour tous les patients et les professionnels de santé volontaires.

Destiné à toutes personnes bénéficiant d’un régime de sécurité sociale, le DMP n’en reste pas moins facultatif. Autrement dit, chaque patient est libre de créer ou non son DMP, sachant qu’il est entièrement gratuit !

Comment accéder à son espace personnel et à son compte DMP

Qui peut créer un dossier médical partagé ? 

Il existe deux possibilités :

1.Le patient (sauf les mineurs) active lui-même son DMP sur le site dédié en se munissant de sa carte vitale et en suivant les étapes de création.

2.Le patient se fait aider d’un professionnel de santé : pharmacien, médecin, établissement de santé, accueil de la sécurité sociale.

Comment faire pour ouvrir un dossier médical partagé ?

Il est possible de créer un DMP via le système de gestion Mon espace santé. Il faut tout d'abord créer un compte sur la plateforme, grâce à un code envoyé par mail ou par courrier par l'organisme de santé compétent, ou en demandant directement sur le site l'envoi de ce code d'activation.

Une fois le compte créé, il est possible d'ajouter ou de supprimer autant de documents médicaux que nécessaire.

Les médecins du travail, les mutuelles ou les banques, notamment pour un dossier de prêt immobilier, ne pourront en aucun cas y accéder. Chaque patient sera donc libre de choisir quels professionnels auront accès à son dossier personnel médical, de prendre connaissance de l'historique des consultations effectuées ou encore d'ajouter un document.

Quelles sont les informations contenues dans le DMP ? 

Véritable carnet de santé numérique, le DMP centralise l’ensemble des informations de santé du patient. Elles seront mises à jour tout au long de sa vie pour lui assurer une qualité de soins optimale. Les informations contenues dans le dossier du patient sont classées en neuf rubriques parmi lesquelles un espace personnel alimenté par le patient lui-même (comptes rendus d’opération, désignation d’une personne de confiance, etc.) ainsi qu’une fiche de synthèse pour les données générales mais indispensables (groupe sanguin, antécédents médicaux, pathologies chroniques, allergies, etc.).

Peut-on supprimer un DMP ? 

Le patient peut fermer son compte Mon espace santé et son Dossier Médical Partagé à tout moment, soit en ligne soit par téléphone. Le DMP sera alors archivé durant dix ans, avec possibilité de réouverture.