MAPA, l'assureur dédié aux professionnels de l'alimentaire
111 ans d'engagement

Quelles formations pour devenir boucher lorsque l'on est adulte ?

Boucher en formation adulte entrain de découper une carcasse à la scie

De nombreux adultes souhaitent effectuer une reconversion professionnelle, pour réaliser un rêve d'enfant, pour exercer un métier plus valorisant ou avec plus de sens, pour découvrir un nouvel univers... À la fois technique et commercial, le métier de boucher attire chaque année de nombreuses personnes souhaitant changer de carrière. Voici donc un petit guide pour mener à bien son projet de reconversion professionnelle !

Reconversion : quelles formations pour adulte et combien de temps durent-elles (CAP, CQP, etc.) ?

Les adultes souhaitant se former au métier de boucher ont plusieurs options :

  • Le CQP boucher - Le certificat de qualification professionnelle boucher, parfois nommé CQP boucher technicien ou CQP boucher technicien artisanal, est une formation certifiante à destination des adultes, qui met l'accent sur les enseignements professionnels et techniques. Elle se prépare soit en alternance, soit en poursuivant son activité de salarié, auquel cas l'employé peut utiliser son compte personnel de formation (CPF) pour financer sa formation. Le CQP s'obtient en 10 à 14 mois selon le centre de formation.
  • Le CAP boucher - Cette formation de 2 ans est accessible en formation continue pour les adultes en reconversion professionnelle. Les apprenants peuvent ainsi effectuer une alternance grâce à un contrat de professionnalisation, ce qui leur permet d'acquérir l'expérience professionnelle nécessaire à leur bonne insertion tout en étant rémunérés tout au long de leur formation.
  • Le bac pro boucher-charcutier-traiteur - Il se prépare en 3 ans et peut s'effectuer par la voie de la formation continue. Tout comme pour le CAP, l'apprenant peut se former en alternance en signant un contrat de professionnalisation avec une entreprise. Il forme au métier de boucher-charcutier-traiteur.

Comment devenir boucher-charcutier rapidement ?

Le moyen le plus rapide pour devenir boucher consiste à faire une validation des acquis de l'expérience (VAE). Cela demande cependant d'avoir exercé une activité en rapport avec le métier de boucher pendant au moins un an. Ainsi, les aides-bouchers peuvent obtenir un diplôme ou une certification reconnue par l'État, par exemple un CAP boucher, un CQP boucher ou un bac pro boucher-charcutier-traiteur, en soumettant un dossier de VAE et en passant un entretien devant un jury. Ce diplôme leur permettra d'accéder à de nouvelles fonctions ou encore d'ouvrir leur propre boucherie.

Où se former en boucherie-charcuterie (écoles, CFA, etc.) ?

Il est possible de passer un CQP boucher dans un centre de formation d'apprentis (CFA), dans un centre de formation spécialisé tel que l'école nationale supérieure des métiers de la viande (ENSMV), ou même dans un organisme de formation directement rattaché à une entreprise. Ainsi, certaines chaînes de boucherie-charcuterie ou de supermarchés proposent leur propre formation, avec à la clef un CQP et un CDI garanti.

Les CAP boucher et bac pro boucher-charcutier-traiteur sont quant à eux dispensés dans des CFA ou des lycées professionnels.

Peut-on se former en ligne ?

Le métier de boucher est un métier technique, qui demande de nombreuses compétences pratiques. En conséquence, les formations s'effectuent la très grande majorité du temps en présentiel, avec des ateliers pratiques ainsi que des périodes en entreprise obligatoires, que ce soit dans le cadre d'une alternance ou dans le cadre de stages en entreprise.

Il est cependant possible de trouver quelques enseignements à distance pour le CAP boucher, finançables avec le CPF.

En quoi consiste le métier de boucher ?

L'artisan boucher choisit ses fournisseurs et ses pièces de viande, organise leur réception et vérifie leur qualité, gère le stockage des produits dans le respect de la chaîne du froid et des règles d'hygiène et de sécurité en vigueur, désosse les carcasses, découpe, dénerve et prépare les pièces de viande, et s'assure de leur bonne présentation. Il peut également s'occuper de la vente directe de ses produits, et il conseille souvent sa clientèle quant à quel morceau choisir et comment le cuisiner. Il gère par ailleurs l'entretien de son poste de travail, de l'outillage et des machines.

Le boucher peut travailler dans une boucherie artisanale ou une boucherie industrielle, dans le rayon boucherie d'une grande surface, dans un abattoir, etc.

Quel est le salaire moyen d'un boucher ?

Un boucher préparateur débutant touche un salaire minimal de 1388 € net par mois sur la base des 35 heures, comme fixé par la convention collective nationale de boucherie et de la boucherie-charcuterie. Son salaire moyen est cependant souvent plus élevé, notamment grâce à la rémunération de ses heures supplémentaires et majorées (dimanche, jours fériés, travail de nuit).

Avec l'expérience, l'artisan va évoluer vers des postes de boucher qualifié ou de boucher hautement qualifié. Dans ce dernier cas, il bénéficie d'un salaire minimum de 1751 € net par mois. Selon l'entreprise et le parcours du salarié, ce salaire est souvent plus élevé sur la base des 35 heures.

Un artisan boucher occupant une fonction de cadre peut quant à lui prétendre à un salaire nettement supérieur, souvent entre 3 et 4000 € net pour les responsables de laboratoire. Les bouchers qui s'installent à leur compte et gèrent leur propre boucherie-charcuterie touchent un salaire équivalent, voire plus élevé.