Logo MAPA Assurances
L'assureur dédié aux professionnels de l'alimentaire

Assurance trottinette électrique et NVEI

Depuis quelques années, la trottinette et beaucoup d'autres types de Nouveaux Véhicules Electriques Individuels (NVEI) comme les gyropodes, monoroues, hoverboards... séduisent de plus en plus de Français par leur aspect fonctionnel, rapide et silencieux mais également écologique et économique.

Malgré son faible encombrement, ou encore son côté pratique et ludique, la trottinette électrique dispose de roues motorisées : elle est bien considérée comme un Véhicule Terrestre à Moteur (VTM) telle qu'une moto ou une voiture. L'obligation d'assurance s'applique donc au même titre et la réglementation est de plus en plus structurée autour de ces nouveaux moyens de déplacement.

Nouvelles mobilités : la réglementation à suivre pour assurer votre engin de déplacement personnel

Circuler en agglomération

En agglomération, pour circuler en trottinette électrique, il est obligatoire d'emprunter les pistes cyclables. En l'absence de pistes cyclables, il faut circuler :

  • sur les routes dont la vitesse maximale autorisée est de 50 km/h,
  • sur les aires piétonnes, à condition de rouler à une allure modérée (6 km/h) et de ne pas gêner les piétons.

La circulation sur les trottoirs est interdite mais le stationnement est autorisé, à condition de ne pas gêner les piétons. Toutefois, le maire peut décider de l'interdire.

Circuler en dehors d'une agglomération

Pour circuler en dehors d'une agglomération, le conducteur d'une trottinette électrique doit emprunter les pistes cyclables ou les voies vertes. L'utilisation est également autorisée sur les voiries privées (par exemple, chemin d'une propriété privée, allée d'une résidence privée).

La circulation sur les trottoirs est interdite, mais des municipalité peuvent l'autoriser au cas par cas. Dans ce cas, l'utilisateur doit circuler à une allure modérée (6 km/h) et ne pas gêner les piétons.

Le stationnement sur les trottoirs est autorisé, à condition de ne pas gêner les piétons. Toutefois, le maire peut décider de l'interdire.

Est-il obligatoire d'assurer une trottinette électrique ?

Oui ! Selon le Code des Assurances, contrairement à la trottinette classique, la trottinette électrique est considérée comme un Véhicule Terrestre à Moteur (VTM) et doit être assurée pour sa mise en circulation. En effet, l'utilisation d'une trottinette équipée d'un moteur électrique sur la voie publique n'est pas sans risque et celle-ci est soumise à des réglementations et doit disposer au minimum d'une Responsabilité Civile.

Comment assurer une trottinette électrique ?

L’assurance Responsabilité Civile couvre le conducteur pour les dommages corporels et matériels qu’il peut causer aux autres avec son engin de déplacement.

La MAPA vous propose des garanties spécifiques et adaptées à ces Nouveaux Véhicules Électriques Individuels (NVEI) pour prévenir les risques engagés, en cas d'accident ou d'atteinte à autrui lors de leur conduite.

Pour se protéger en tant que conducteur et pour les dommages causés à soi-même, souscrire à la garantie personnelle conducteur, en complément de la Responsabilité Civile, est fortement recommandé !

Quelle assurance couvre la responsabilité civile ?

La Responsabilité Civile est couverte par l'assurance MAPA Auto. Cette garantie est indispensable afin de vous permettre de circuler sur la voie publique.

Et pour conduire un gyropode, monoroue, hoverboard... faut-il s'assurer ?

Les Nouveaux Véhicules Electriques Individuels (NVEI) sont de nouveaux engins de déplacement personnels et motorisés qui comprennent, mini-scooter, hoverboard, hoverskate, monoroue, monowheel ou encore gyropode et bien d'autres véhicules électriques individuels.

Tout comme pour les trottinettes électriques, la souscription à une assurance avec des garanties spécifiques est indispensable pour ces moyens de déplacement :

  • la Responsabilité Civile vous permettra de couvrir les dommages causés à autrui,
  • tandis qu'une garantie personnelle conducteur vous permettra de couvrir vos propres dommages corporels en cas de chute par exemple.

Ce que l'assurance trottinette électrique / NVEI ne couvre pas

La Responsabilité Civile de votre assurance multirisque habitation vous couvre si votre trottinette ne dépasse pas les 6 km/h.

En revanche, sauf extension de garanties, elle ne vous couvre pas à bord de véhicules motorisés, donc à bord de NVEI.

Devis, tarifs, comparatifs ... combien coûte une assurance trottinette électrique ?

Quel est le prix d'une assurance trottinette électrique ?

La souscription avec ou sans garantie du conducteur modifiera le coût de l'assurance. Par conséquent 2 tarifs sont applicables à ce jour pour assurer votre trottinette électrique.

Demander une étude personnalisée pour votre assurance trottinette électrique

Comment homologuer sa trottinette électrique ou son NVEI ?

Si la vitesse dépasse 25 km/h

Si votre engin permet de dépasser les 25 km/h il est impératif de l'homologuer pour prendre la route. En effet, les trottinettes électriques dépassant 25 km/h doivent faire l'objet d'une déclaration auprès du ministère de l'Intérieur. La loi assimile ces modèles à des cyclomoteurs.

Le conducteur se voit en obligation de respecter certains critères, il doit :

  • être âgé de plus de 12 ans,
  • être casqué (casque de moto),
  • bénéficier de son permis Apprenti Motard (anciennement appelé BSR),
  • ne pas dépasser la vitesse maximale plafonnée à 50 km/h
  • assurer son véhicule,
  • fixer une plaque d'immatriculation moto à l'arrière, après avoir obtenu la carte grise trottinette électrique.
  • depuis le 1er juillet 2020, votre engin doit être équipé d'un système de freinage, d'un avertisseur sonore, de feux (avant et arrière) et de dispositif réfléchissants arrière et latéraux.

Si la vitesse ne dépasse pas 25 km/h

Si votre véhicule ne dépasse pas 25 km/h il est aussi impératif de l'homologuer pour prendre la route. La souscription à une assurance est obligatoire pour circuler avec ces engins de déplacement personnel.


L'étiquette "CE" doit être présente sur tous les engins terrestres à moteur. Votre revendeur doit être capable de vous fournir un certificat de conformité.

Le permis, la carte grise et l'immatriculation d'une trottinette électrique sont-ils obligatoire ?

Depuis septembre 2019, les nouveaux engins de déplacement qui roulent à une vitesse de plus de 25 km/h telles que les trottinettes électriques sont considérées comme des véhicules à moteur et sont donc assujettis au brevet de sécurité routière, à l'immatriculation et doivent avoir une carte grise.

Retrouvez toutes les réglementations dédiées aux NVEI ici

En cas de non-respect de la vitesse maximale autorisée et de cette législation sur les trottinettes électriques les propriétaires s'exposent à une amende de minimum 135€ selon l'infraction commise.

MAPA à votre service

Besoin d'un conseil, un devis ?
Déclarer un sinistre ?
Bouton orange pour contacter la MAPA
Vous pouvez contacter le numéro vert
chaque jour du Lundi au Vendredi
de 8h30 à 12h30, et de 13h30 à 18h
81 agences MAPA
en France
Bouton orange pour trouver l'agence MAPA la plus proche de chez vous