Que faire en cas de vent violent ?

Publié le 18 janvier 2018 - Modifié le 25 septembre 2018

Femme tenant un parapluie noir qui s'est retourné

Les bons gestes pour rester en sécurité avant, pendant et après un épisode de vent violent

Sommaire :

I.         Avant, pendant et après un vent violent

  1. Avant une période de vent violent
  2. Pendant une période de vent violent
  3. Après une période de vent violent

II.       Que faire en cas de sinistre ou d'accident ?

III.      Qu'est-ce qu'un vent violent ?

  1. Définition
  2. Les dangers des vents violents

La France n’est pas à l’abri face aux vents nombreux qui traversent son territoire. Entre les tempêtes aussi ponctuelles que violentes, les vents venus de l’océan et les vents régionaux comme la tramontane, la lombarde ou encore le mistral, tout le territoire ou presque est exposé aux risques des vents violents. Caractérisés par une très forte intensité, avec des rafales puissantes au-delà des 100 km/h, les vents violents peuvent générer de nombreux dégâts, tant matériels qu’humains. Comment bien se protéger ? Quels sont les réflexes à adopter avant l’arrivée de vent violent, ou encore après, afin de reprendre rapidement une activité normale ? Voici nos conseils à suivre.

Forêt dévastée après une tempête

Forêt dévastée après une tempête

Avant, pendant et après un vent violent

Si un épisode de vent violent est annoncé, il est important d’adopter le bon comportement avant, pendant et après ce phénomène météorologique. Si les vents moyens annoncés devraient atteindre 90 km/h, ne négligez pas la portée de ces derniers. En effet, un bâtiment même en très bon état, ou encore un équipement extérieur même de qualité peut céder sous l’intensité du vent.

La puissance concentrée sur une rafale génère ainsi une force capable d’emporter des éléments de toiture, de déplacer une voiture, et même d’entraîner un humain sur plusieurs mètres sans qu’il ne puisse agir.

D’où l’importance de bien prendre vos précautions avant le passage d’une tempête ou d’un épisode de vent violent, afin de vous mettre à l’abri, d’assurer la protection de vos proches, mais également de sécuriser vos biens de valeur.

Niveaux de vigilance météorologiques Météo France

Source : Météo France

 

Biroute manche à air qui indique qu'il y a beaucoup de vent

Manche à air

Avant une période de vent violent

  • Surveillez les bulletins météo émis par Météo France, et essayez de disposer d’une information régulière pour connaître l’évolution des épisodes de vent violent. Des rafales importantes peuvent survenir en quelques minutes alors que le ciel est calme et dégagé auparavant. Si vous avez connaissance d’un épisode de vent violent en approche, mieux vaut donc consulter plusieurs fois par jour les prévisions.

 

  • Pensez à limiter vos déplacements, et préférez notamment les déplacements en journée. Prévenez toujours une personne de vos déplacements.

 

  • Évitez de vous promener à proximité d’un littoral ou encore dans une zone forestière. Les vents violents sont, en effet, souvent plus forts sur la côte, tandis que la forêt peut s’avérer très dangereuse en cas de chute de branches ou d’arbres arrachés.

 

  • Même en ville, adoptez un comportement de prudence, et surveillez notamment la chute d’objets ou le décrochage possible de certains éléments de façade lorsque le vent commence à devenir fort.

 

  • Chez vous ou dans votre local commercial, pensez à ranger et à fixer les objets sensibles aux effets du vent. Rentrez à l’intérieur tous les objets qui sont susceptibles d’être endommagés ou emportés. Protégez la façade de votre point de vente des risques d’impact d’objets, en baissant le rideau métallique, ou en plaçant des protections en bois.

 

  • De manière préventive, vous pouvez installer un groupe électrogène, à l’extérieur du bâtiment, afin de maintenir vos besoins en électricité en cas de défaillance du système d’énergie. Prévoyez des moyens d'éclairages de secours et faites une réserve d'eau potable.

 

Pendant une période de vent violent

  • Protégez-vous et restez à l’intérieur d’un bâtiment, pour ne pas subir les conséquences d’un vent violent de manière directe. Ne vous exposez pas à des rafales de vent importantes, même quelques secondes pour rejoindre un véhicule ou traverser une rue, car une bourrasque très forte peut vous blesser grièvement.

 

  • Limitez vos déplacements, et si vous vous retrouvez sur la route pendant un épisode de vent violent, pensez à adapter votre vitesse, notamment sur autoroute. Si vous conduisez un véhicule avec attelage, ou encore un véhicule de dimension importante (camions, camionnettes), les effets du vent sont encore plus forts. L’idéal est de vous arrêter, en sécurité, sur une aire de repos, ou encore sur un espace spécialement adapté en bord de route (attention à ne pas vous mettre sous les arbres).

 

  • N’intervenez pas sur une toiture, dans la rue, ou n’allez pas vérifier l’état d’une installation électrique qui semble touchée alors que le vent violent sévit.

 

  • Adaptez les horaires d’ouverture de votre établissement si vous recevez du public. Fermez plusieurs heures avant l’arrivée des vents violents pour éviter que des clients ne se retrouvent, comme vous, piégés dans votre magasin.

 

Après une période de vent violent

  • Après le passage d’un épisode de vent violent, le moment est venu de constater les dégâts. Prenez garde à la chute éventuelle d’objets endommagés, ou encore à l’éventuelle chute de branches cassées. Évoluez dans la rue ou aux alentours en faisant preuve d’une grande prudence.

 

  • Constatez les dégâts à l’extérieur, en vous focalisant sur les zones les plus sensibles comme les toitures, les vitrages, ou encore tous les éléments en façade directement exposés au vent (coffrages, rampes, accès, etc.).

 

  • Contactez rapidement votre assureur pour lui faire part des dégâts, et évaluez avec lui les possibilités offertes pour constater les dommages, et lancer le processus d’indemnisation.

Que faire en cas de sinistre, d'accident ou de situation d'urgence ?

Arbre tombé sur un toit

Toiture endommagée par un arbre

 

Vous pouvez vérifier rapidement l’état des principaux équipements victimes des épisodes de vent violent :

 

  • Les toitures et cheminées sont très souvent endommagées par des rafales puissantes, qui viennent taper sur les surfaces supérieures des logements des commerces.

 

  • Les arbres arrachés ou des branches coupées sont également fréquents. Avec un vent violent, il est possible de retrouver des arbres arrachés qui ont eux-mêmes entraînés des dégâts.

 

  • Les véhicules déportés peuvent, eux aussi, casser des équipements sur la chaussée, et engendrer des dégâts supplémentaires.

 

  • Les coupures d'électricité et de téléphone peuvent survenir. En toute logique, vous ne serez pas la seule victime de ce dysfonctionnement. Inutile donc de prévenir l’opérateur d’électricité ou de téléphone en cas de problème.

 

Dans le cadre de votre contrat d’assurance MAPA, vous pouvez bénéficier de garanties permettant de couvrir les dégâts liés aux vents violents. Il est possible de disposer d’une telle protection face aux tempêtes tant pour votre assurance habitation que pour une assurance multirisque commerce.

Dans le cadre de la « garantie tempête » des contrats d'assurance, ce sont les rafales supérieures à 100 km/h qui sont considérées comme vent violent et qui peuvent justifier une prise en charge. Ainsi, si vous constatez des dégâts sur votre maison/appartement, ou encore des dégradations dans votre local commercial, du fait du vent violent, il faudra bien souvent qu’un relevé météo atteste que les rafales supérieures à 100 km/h ont bien frappé la zone concernée.

En l’absence d’un tel relevé, l’assurance refusera en général la prise en charge des dégâts déclarés. À moins que le phénomène météorologique de vent violent ait été accompagné d’autres épisodes pluvieux, d’inondations ou encore de neige ou de grêle.

  • Pour déclarer un sinistre : vous pouvez remplir une procédure par écrit, envoyer un e-mail ou joindre l’agence MAPA dont vous dépendez. Dans tous les cas, c’est auprès de l’agence que vous devez effectuer votre déclaration
  • En cas d'urgence (besoin d'être relogé, de bâchage, fermeture provisoire, gardiennage...) : contactez directement MAPA Assistance au numéro vert 0 800 17 16 17 (le +33 5 49 34 76 17 depuis l'étranger), 24h/24 et 7 jours/7, en France comme à l’étranger.

Sur mobile, l’application MAPA Assistance vous est aussi dédiée (disponible sur iOS et Android). Grâce à un accès direct avec un conseiller et à une mise en relation rapide sans besoin de vous identifier, elle vous permet une prise en charge dans les meilleurs délais.

 

Application smartphone MAPA Assistance

Application mobile MAPA Assistance

 

Comment trouver les coordonnées de votre agence de proximité ? En utilisant l’outil de localisation sur notre site Internet. Celui-ci vous permet de retrouver instantanément les coordonnées de l’agence MAPA la plus proche.

 

Qu'est-ce qu'un vent violent ?

Définition

Le vent violent se caractérise par une vitesse atteinte de 80 km/h en vent moyen, et 100 km/h en rafale (chiffres en intérieur des terres). Selon les régions, ces seuils ne sont pas les mêmes, et l’on peut parler de vent violent même avec des valeurs inférieures. C’est le cas notamment sur les régions du littoral, ou encore dans le sud-est de l’hexagone, largement exposé aux vents forts.

Le vent moyen est obtenu grâce à une mesure sur une période de 10 minutes, à 10 mètres de hauteur. Pour les rafales, ce sont les données moyennes mesurées sur environ 0,5 secondes qui permettent d’obtenir la vitesse.

Les vents violents peuvent avoir une grande variété d’origines. Ils peuvent être issus de tempêtes en mer, ou encore de tempêtes sur terre. Les orages sont aussi générateurs de vents forts. Un orage peut donner naissance à des vents puissants, mais brefs, et appliqués sur une zone réduite. Ce sont notamment les cumulonimbus, à l’origine des orages, qui créent des vents forts, du fait de leurs mouvements verticaux.

Le relief montagneux peut également contribuer à la formation de vents violents, car le passage du vent sur les sommets génère des rafales, plus basses.

 

Randonneur qui évite une branche

Coureur qui évite de justesse une branche au sol

Les dangers des vents violents

Les vents violents sont dangereux du fait de la pression exercée par les rafales, soit sur les surfaces des bâtiments, soit sur des objets ou obstacles, comme par exemple les voitures, les arbres ou encore tout équipement extérieur. Ainsi, alors que la pression est de seulement 13 kg par m² pour un vent à 50 km/h, elle grimpe à 204 kg par m² pour une rafale à 200 km/h !

Les dangers des vents violents sont très variables en fonction de leur intensité. Il faut ajouter à cette force un autre paramètre, celui de l’importance de la zone victime du vent. Un épisode orageux entraînera par exemple des rafales violentes avec une étendue limitée, tandis que des tornades pourront avoir des conséquences sur des zones très importantes, avec une bande longue et étroite de terre victime.