Les Banques Alimentaires en appellent aux bénévoles

Publié le 1 octobre 2018

Bénévoles de l'association Gilets orange

Afin d’aider les personnes en difficulté et les plus fragiles à accéder aux denrées alimentaires, les solutions d’entraide et de solidarité sont nombreuses. Parmi elles, les Banques Alimentaires jouent depuis des décennies un rôle central, à la fois de collecte puis de gestion et de partage de nourriture. Mais pour accomplir cette mission, l’association a besoin de toujours plus de bénévoles !

Mises en difficulté par la diminution des contrats aidés voulue par le gouvernement (en cours de discussion), les Banques Alimentaires ont, cette année encore, besoin de bénévoles. Les gilets orange, comme ils sont surnommés, aident en effet à faire tourner la banque alimentaire en France, et plus particulièrement les 79 Banques Alimentaires que compte l’hexagone. Dans ce contexte, ils sont toujours plus indispensables au bon fonctionnement de l’association !

À la recherche de nouveaux « gilets orange »

Chaque année, 2 millions de personnes défavorisées peuvent manger à leur faim grâce au concours de 6 000 bénévoles, qui apportent l’équivalent de 212 millions de repas servis ! « Des femmes et des hommes de tous âges, de toutes conditions, qui permettent, en œuvrant dans la discrétion, aux associations caritatives et aux centres d’action sociale des communes de distribuer l’aide alimentaire » explique Jacques Bailet, Président de la Fédération Française des Banques Alimentaires.

Les contraintes des banques alimentaires

L’association fait toujours appel à de nouveaux bénévoles qui l’aideraient à jouer un rôle de proximité, complémentaire à celui des salariés. Car avec le temps, la mission est devenue plus complexe. 

Les Banques Alimentaires n’échappent à l’évolution réglementaire et aux contraintes imposées par les normes sanitaires, entre autres. Autant d’obligations à respecter qui nécessitent des bénévoles en plus grand nombre pour assurer une bonne logistique !

Ce sont notamment les contraintes imposées en matière de traçabilité des produits ou encore liées à la distribution qui exigent la mise en place de règles strictes et de procédures. Tant en matière d’hygiène que de sécurité, il faut disposer d’un personnel nombreux pour que les denrées collectées soient distribuées rapidement (en respectant les dates limites de consommation), et dans les meilleures conditions. De plus, le tonnage des denrées collectées augmente. En 2017, il est passé à 46000 tonnes rien que dans les grandes surfaces, soit 12% de plus qu’en 2016, et l’équivalent de 92 millions de repas. Force est de constater qu’il faut toujours plus de personnes pour faire fonctionner cette belle machine de solidarité !

Distribution alimentaire par les gilets orange

Un recrutement de bénévoles par internet

Les Banques Alimentaires avaient déjà lancé une vaste opération de recrutement en 2017 via la toile. Avec un site internet dédié, baptisé giletsorange.fr, les personnes intéressées peuvent se manifester et apporter leur aide. « Avec 1 000 gilets orange en plus, ce sont 30 millions de repas supplémentaires que nous pourrions fournir aux associations caritatives qui distribuent l’aide alimentaire » peut-on lire sur le site internet.

Capture d'écran du site giletsorange.fr

Capture d'écran du site giletsorange.fr

Donner aux autres, c’est utile. Donner, cela rend heureux. 

C’est en substance le message donné par les Banques Alimentaires pour inciter les bénévoles à rejoindre l’aventure. Pour simplifier les démarches, une carte de France avec la liste de toutes les Banques Alimentaires est accessible. Mieux, il est possible de consulter les missions disponibles et les besoins spécifiques de chaque antenne. Un réel effort de pédagogie qui devrait susciter des vocations, en limitant les freins.

En plus du travail qui a déjà commencé, et des missions nécessaires toute l’année, le temps fort des Banques Alimentaires se déroulera fin novembre. En effet, le 30 novembre, le 1er et le 2 décembre prochains se déroulera la grande Collecte Nationale des Banques Alimentaires qui mobilise 130 000 bénévoles. Un événement qui, là encore, repose sur les bonnes volontés, et est préparé très en amont, pour augmenter le nombre de denrées collectées chaque année.

Crédit photo : banquealimentaire.org