Logo MAPA Assurances
L'assureur dédié aux professionnels de l'alimentaire

DMLA : du diagnostic au traitement, comment agir pour votre vue ?

Publié le 17 décembre 2018

Personne âgée atteinte de DMLA

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est une perte progressive de la vision centrale qui touche les personnes de plus de 50 ans. Il s’agit de la première cause de handicap visuel passé cet âge, et le nombre de personnes touchées devrait augmenter à l’avenir. En effet, grâce à l’allongement de l’espérance de vie, l’incidence de la DMLA va encore progresser et toucher de nouvelles personnes. Un sujet de santé publique, qui doit attirer votre attention. Voici nos conseils prévention.

 

Les facteurs de risque et les premiers symptômes de la DMLA

Plusieurs facteurs de risque sont identifiés et favorisent l’apparition de la DMLA. Le premier facteur, inévitable, c’est l’âge. Cette maladie fait souvent son apparition après 50 ans. 1 % des personnes de 50 à 55 ans seraient concernées. Un chiffre qui grimpe à 10 % de 65 à 75 ans, et qui représente ensuite 25 à 30 % de la population au-delà de 75 ans.

Deuxième facteur de risque, la génétique. Le développement de la DMLA est quatre fois plus fréquent pour les personnes dont un parent ou un membre de la famille est déjà atteint.

Enfin, il existe aussi des facteurs liés aux habitudes et aux comportements des patients. Il est acquis que le tabagisme et l’obésité ont une influence sur le développement de la DMLA. L’alimentation joue un rôle et une bonne hygiène de vie est recommandée pour empêcher voire retarder l’arrivée de la DMLA. 

La DMLA est une maladie multifactorielle, influencée tant par la génétique que par l’environnement, dont il existe deux grands types :

  • La DMLA sèche, appelée DMLA atrophique : avec une évolution lente, elle est souvent non-diagnostiquée car ne générant pas une gêne trop forte, sauf pour les activités qui nécessitent la perception des détails.
  • La DMLA humide, appelée DMLA exsudative : avec une apparition rapide et forte, elle est marquée par le développement de vaisseaux anormaux dans la macula (zone de la rétine située au fond de l’œil, dans l’axe de la pupille). Ces vaisseaux peuvent entrainer des œdèmes et hémorragies.

Seule la DMLA humide peut être traitée, via l’injection de médicaments (anti-VEGF) ou un traitement qui combine médicaments et laser. La stratégie thérapeutique anti-VEGF vise à utiliser des médicaments qui agissent sur l'endothélium vasculaire, la couche la plus interne des vaisseaux sanguins, celle en contact avec le sang. Les médicaments vont alors bloquer la prolifération vasculaire et contenir la formation des nouveaux vaisseaux.

La prévention, étape clé face à la DMLA

Personne âgée Test Amster DMLA

Quels sont les premiers symptômes ? Comment diagnostiquer l’arrivée de la DMLA ? Parfois silencieuse et progressant sans se faire remarquer, la DMLA peut ensuite se manifester par plusieurs constatations visuelles :

  • Une diminution de l’acuité visuelle : un bon éclairage devient nécessaire pour bien voir, tandis que la perception des détails devient plus compliquée.
  • Les contrastes sont moins bien perçus, tandis que les lignes droites apparaissent maintenant courbes ou « gondolées ».
  • La vision au centre du champs visuel peut être perturbée par l’apparition d‘une tache noire. 

Ces signes sont les plus forts et doivent vous amener à consulter un ophtalmologiste le plus rapidement possible (dans l’idéal une semaine au maximum après la survenue de ces symptômes). Certains signes précurseurs de la maladie peuvent être observés tôt – bien avant ces symptômes - notamment via un examen du fond de l’œil. D’où l’importance de la prévention.

La meilleure prévention, c’est le dépistage précoce ! Parlez-en à votre ophtalmologiste. Vous pouvez compter sur les services apportés par votre Complémentaire Santé MAPA. Vous bénéficiez en effet automatiquement des services et des avantages de notre partenaire Santéclair. Avec le réseau de professionnels de santé Santéclair, vous profitez de l’accompagnement de spécialistes partout en France. Diagnostic, conseil, intervention, le tout à moindre coût. La MAPA vous aide pour identifier tôt l’apparition de la DMLA et la traiter lorsque cela est possible. Renseignez-vous pour connaître les solutions à votre disposition avant de dépister et traiter la DMLA.