Le risque "piéton" : enseignez les bonnes règles à votre enfant

Publié le 10 juin 2015 - Modifié le 2 mars 2017

Maman tient la main de ses deux enfants pour traverser un passage piéton

Votre enfant ne perçoit pas la rue comme vous. Apprenez-lui la manière la plus sûre pour faire face au danger.

Sachez que les enfants de 6 à 9 ans représentent 47% des victimes du risque « piéton ».
De plus, contrairement à ce que l’on pourrait croire, les accidents se déroulent, dans plus d’un cas sur quatre, en présence d’un adulte.
Votre enfant ne perçoit pas les dangers de la même manière que vous, il est essentiel que vous lui appreniez à les identifier et à y faire face...

1. La perception d'un enfant

Il est important de retenir que les enfants sont plus vulnérables que les adultes, en raison de leur petite taille mais également en raison de leur vision et de leur concentration...

Un enfant de 7 ans :

- est dissimulé de la vue des conducteurs à cause de sa petite taille (voitures stationnées, piétons, mobilier urbain, etc.).
- ne connaît pas différence entre « voir » et « être vu ». Pour lui, s’il voit un conducteur et sa voiture, celui-ci le voit aussi ...
- a l’esprit focalisé sur ce qui se passe en face de lui. Il ne voit pas ce qui se déroule sur les côtés.
- se concentre sur une seule chose à la fois,
- éprouve des difficultés à évaluer les distances et la provenance des bruits,
- est souvent dominé par ses émotions.

2. Les règles de sécurité

Il est essentiel d’appliquer et d’enseigner les quelques règles de bonne conduite à tenir :

- Votre enfant doit vous donner la main pour traverser.
- Il faut traverser calmement sur un passage piéton, uniquement quand le « petit bonhomme » est vert.
- Il doit toujours se placer du côté des maisons.
- Invitez-le à observer l’environnement de la rue et le comportement des autres.
- Faites-lui découvrir les situations dangereuses (sorties de garages, travaux, livraison, etc.).
- Prenez le temps d ’expliquer et de donner des exemples précis. -Évitez les mises en garde vagues telles que « sois prudent » et « fais attention ».

Pour un enfant, le trottoir est un « terrain de jeu merveilleux », or c’est un espace réservé à la circulation des piétons dans un environnement peuplé de voitures, de camions, de motos. Expliquez-lui les règles d’or du trottoir !

- Marcher de préférence au milieu du trottoir.
- Surveiller les voitures en stationnement (une portière peut s’ouvrir brusquement).
- Rester vigilant aux entrées et sorties de garages et de parking.
- Ne pas jouer et ne pas courir.

3. Les premiers trajets

Pour les premiers trajets où votre enfant ira seul, comme à l’école par exemple, il est important de bien le préparer.

- Le trajet doit être court et simple.
- Pensez à parcourir de nombreuses fois ce trajet avec lui en lui faisant découvrir les dangers.
- Faites-lui adopter progressivement des comportements sûrs.
- Il doit maîtriser le trajet qu’il va effectuer seul. N’hésitez pas à vous faire emmener par votre enfant à l’école, cela vous permet de voir si les apprentissages ont été bien acquis !

4. Le Pédibus ou bus pédestre

Il n’est pas toujours facile d’organiser les trajets de l’école de votre enfant, aussi vous pouvez vous renseigner sur le Pédibus, il en existe peut être un près de chez vous !

Qu’est-ce que le Pédibus ?

Il s’agit d’un groupe de parents volontaires qui encadrent à tour de rôle des groupes d’enfants lors des trajets domicile-école effectués à pied. Ce système garantit un parcours sécurisé et sous surveillance pour les enfants.

N'oubliez pas vous êtes le modèle de référence de votre enfant !
Respectez scrupuleusement les règles de sécurité que vous lui enseignez !