Que faire en cas d’alerte de grand froid ?

Publié le 7 décembre 2017

Route enneigée

Les bons gestes pour rester en sécurité avant, pendant et après une période de grand froid

Sommaire : 

I. Avant, pendant et après une alerte de grand froid

  1. Avant une alerte de grand froid
  2. Pendant une alerte de grand froid
  3. Après une alerte de grand froid

II. Que faire en cas de sinistre ou d'accident ?

III. Qu'est-ce qu'une alerte de grand froid ?

  1. Définition
  2. Les dangers de l’alerte de grand froid

 

Les périodes de grand froid, caractérisées par une persistante de températures très basses pendant plusieurs jours, peuvent paralyser l’activité humaine de manière importante. Le grand froid est un risque à ne pas négliger, notamment pour les personnes les plus vulnérables, pouvant entraîner un vrai danger pour la santé. Quels sont les dispositifs à utiliser pour se protéger, aider ses proches, mais également anticiper les éventuelles dégradations du froid sur votre logement ou votre commerce ? Voici quelques conseils à appliquer.

Avant, pendant et après une alerte de grand froid

Vue depuis une fenêtre d'un paysage enneigé

Le grand froid peut à la fois avoir des conséquences sanitaires, en touchant les personnes les plus fragiles, et des conséquences matérielles, en venant perturber le fonctionnement normal de certains équipements (installations électriques, chauffages, etc.). Afin de limiter votre exposition, celle de vos proches, mais aussi les éventuelles conséquences matérielles sur votre activité personnelle et professionnelle, voici quelques conseils à appliquer avant, pendant et après le passage du grand froid

Les niveaux de vigilance météorologiques par couleur

Source : Météo-France

 

Avant une alerte de grand froid 

  • Prenez contact avec les personnes de votre entourage qui sont les plus exposées aux risques du grand froid. Portez notamment votre attention sur les enfants ou encore les personnes âgées et les personnes dépendantes, qui ont tendance à ne pas dire lorsqu’elles ont froid. Assurez-vous que vos proches ont pris leurs précautions, et le cas échéant, aidez-les à se protéger (réglage du chauffage, achat de couvertures, aide pour réduire les déplacements, etc.).

 

  • Limitez vos déplacements ainsi que ceux de vos proches, et essayez de ne pas vous exposer au froid et notamment au vent, qui sera notamment très vif et dangereux pour l’organisme le soir et la nuit.

 

  • Prévoyez des vêtements chauds pour un épisode de grand froid qui approche, et équipez vous notamment d’accessoires pour vous protéger le nez, la bouche et les extrémités (gants, chaussons, chaussures).

  • Récupérez des informations météo sur le lieu de votre déplacement si vous devez vous rendre à un rendez-vous professionnel ou personnel. Essayez toutefois de limiter les déplacements sur les grandes distances pour ne pas vous retrouver bloqué.

 

Pendant une alerte de grand froid 

Pensez à prévenir vos proches en cas de déplacement, et prenez des nouvelles d’eux ;

  • Limitez vos efforts physiques.

 

  • N’ayez pas recours au chauffage de manière excessive, et pensez à toujours aérer une fois par jour votre logement ou votre local professionnel pour avoir un air sain (l’air intérieur est bien plus pollué que l’air extérieur). A ce sujet, les chauffages d'appoint ne doivent pas fonctionner en continu. De plus, ne bouchez pas les entrées d'air de votre logement. Inutile donc de surchauffer un point de vente ou votre domicile.

 

  • Portez de bonnes chaussures pour éviter les chutes, notamment si vous devez vous rendre à l’extérieur. Pensez à vous couvrir le visage, et porter des vêtements chauds, notamment avec plusieurs couches. Il est recommandé par exemple de disposer par-dessus vos vêtements d’une couche extérieure imperméable au vent et à l’eau. Protégez en particulier vos mains et vos pieds.

 

  • Limitez vos déplacements et essayez de ne pas prendre la voiture, afin de ne pas vous retrouver dans une zone touchée par la vague de froid, immobilisé. Emmenez de l'eau, une boisson chaude, une couverture et un téléphone portable chargé.

 

Après une alerte de grand froid

  • Faites le point avec vos proches en les appelant et en essayant de leur rendre visite pour vous assurer qu’ils sont en bonne santé et ne sont pas malades suite à cette vague de froid.

 

  • Évitez les efforts brusques, et assurez-vous de prendre soin de votre organisme, avec des épisodes de repos prolongés, pour aider le corps à se remettre du passage de la vague de froid. Privilégiez par exemple les douches et les bains chauds, et soignez votre alimentation.

 

  • Faites attention en vous déplaçant, car la chaussée peut avoir été déformée et modifiée par la présence de la neige et du verglas. Cela est vrai à la fois sur les trottoirs, mais aussi sur la chaussée en voiture. Prenez garde aux nids-de-poule et autres trous qui ont pu se former, et pourraient occasionner un accident de la route.

 

  • Contactez rapidement votre assureur pour lui faire part des dégâts, et évaluer avec lui les possibilités offertes pour constater les dommages, et lancer le processus d’indemnisation.

 

Que faire en cas de sinistre ou d'accident ?

Après le passage d’une vague de grand froid, si vous constatez que des personnes de votre entourage présentent des signes inquiétants, contactez les pompiers ou les numéros d’appel d’urgence. Soyez aussi attentifs aux clients qui vous rendent visite sur votre lieu de travail si vous recevez du public. Il est alors primordial que toutes les personnes touchées par le grand froid soient vues par un médecin, et que leur état de santé soit validé. En cas de conséquences matérielles du grand froid sur votre logement ou sur votre commerce (installation électrique, chauffage, problème avec les stocks), à vous de lancer la procédure de déclaration de sinistre. Vous pouvez effectuer la déclaration de sinistre soit par écrit soit par oral, directement auprès de votre conseiller MAPA.

Déclarez votre sinistre en contactant la MAPA par téléphone, par e-mail, ou en faisant suivre une déclaration par papier. Rapprochez-vous de votre agence de proximité, ou utilisez les services en ligne et l’application.

Le service MAPA Assistance est joignable au numéro vert 0 800 17 16 17. A l’étranger, composez le +33 5 49 34 76 17. Avec ce service téléphonique, une assistance 24h/24 et 7 jours/7, en France comme à l’étranger, est offerte aux sociétaires de la MAPA, pour vous aider en cas de sinistre.

Il existe également une application sur mobile baptisée MAPA Assistance pour les sociétaires. Vous pouvez la retrouver sur iOS et Android. Pas besoin de vous identifier, et une réponse rapide, notamment grâce à un accès direct avec un conseiller. Le chargé d’assistance aura accès instantanément à votre emplacement géographique et pourra vous aider en quelques minutes. 

Application mobile MAPA Assistance

Enfin, vous pouvez aussi choisir de contacter votre agence MAPA. Comment obtenir les coordonnées ? En utilisant l’outil de localisation sur notre site Internet. Vous pourrez trouver en quelques clics les coordonnées de l’agence MAPA la plus proche.

Qu'est-ce qu'une alerte de grand froid ?

Vieille dame qui a froid

Définition

Une alerte pour risque de grand-froid est émise par Météo France lorsque les températures basses sont prévues avec une intensité importante, sur une grande étendue géographique, mais aussi avec une persistance dans le temps. On parle alors de grand froid, et même de vague de froid si les températures, nettement en dessous des normales de saison, se prolongent pendant au moins deux journées. 

Le grand froid est un risque pour la santé de tous, et présente un vrai danger pour la santé humaine, et notamment les personnes les plus sensibles, tout comme la canicule.

Généralement, les périodes de grand froid sont observées en France aux mois de janvier et de février, mais il est possible d’observer de manière ponctuelle des périodes avec des températures très basses en novembre et en décembre, voire même plus tard en mars.

 

Les dangers de l’alerte de grand froid

Le grand froid est un risque pour les personnes fragiles ou isolées. C’est notamment le cas des personnes âgées, mais aussi des personnes handicapées ou des personnes malades, atteintes de certaines difficultés respiratoires ou de pathologies diverses.

Il existe en effet un réel risque sanitaire en cas de périodes de grand froid, avec la possibilité de développer des engelures ou une hypothermie face à une exposition prolongée à des températures basses.

Les engelures sont symptomatiques d’une peau qui gèle. Les engelures apparaissent ainsi aux extrémités du corps, notamment sur les doigts, les orteils ou encore les lobes d’oreilles. L’intervention de secours est nécessaire pour essayer de traiter une engelure. Vous pouvez vous-même lutter contre ce phénomène en appliquant des serviettes tièdes sur les zones touchées. Il faut à tout prix éviter de placer la peau sous l’eau chaude ou encore de frictionner les zones touchées par des engelures. La consommation de boissons chaudes peut également aider à augmenter la température du corps, et soigner progressivement les engelures.

L’hypothermie est également possible face à un épisode de grand froid. Les personnes qui sont victimes d’hypothermie vont alors avoir des tremblements incontrôlables, et peuvent parfois faire face à une perte de mémoire, ou encore prononcer des propos incohérents et inarticulés. C’est un sentiment global d’épuisement et même de désorientation que l’on peut noter. L’appel aux secours est indispensable face à l’hypothermie. Vous devez placer la personne en état d’hypothermie dans un endroit chaud, avec des vêtements secs, une couverture, et lui apporter une boisson chaude. Là encore, il faut à tout prix éviter le contact avec l’eau chaude ou encore l’action de frictionner les membres touchés par le froid.

Une période de grand froid peut entraîner d’autres phénomènes météorologiques. Ainsi, outre des températures basses, la neige et le verglas sont souvent associés aux grands froids, ce qui va venir perturber la vie quotidienne en rendant les conditions de circulation difficiles.