Piétons, cyclistes : à l’heure d’hiver, rendez-vous plus visibles !

Publié le 12 octobre 2015

À l’heure d’hiver, les jours se font plus courts et la luminosité décroit rapidement. Sur les routes aussi ! Conséquence : un risque d’accident plus important pour les piétons et les cyclistes difficiles à discerner. Voici quelques conseils à suivre pour la sécurité de tous !

Heure d’hiver et pic d’accidentalité

Cette année, le passage de l’heure d’été à l’heure d’hiver est programmé dans la nuit du 24 au 25 octobre. À trois heures du matin, il sera de nouveaux deux heures et il faudra régler ses montres. Une formule désormais bien connue ! Mais ce que l’on sait moins, c’est que ce passage à l’heure d’hiver est malheureusement synonyme de risques accrus pour les piétons et les cyclistes. L’ONISR (Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière) a en effet constaté durant cette période un pic d’accidentalité et de mortalité à l’aube (entre 8h et 10h) et au crépuscule (17h-19h).
Cyclistes et piétons : certaines règles de prudence sont donc à suivre pour veiller à limiter tout risque d’accident.

Piétons : soyez visibles de loin

Un seul mot d’ordre durant les mois plus sombres de l’hiver : être mieux vu ! Car la visibilité des conducteurs est considérablement réduite de nuit, comme au crépuscule : un piéton n’est en effet visible qu’à 30 mètres. Cette distance est encore plus réduite lorsqu’il porte un vêtement sombre. Les bons réflexes ? Préférez porter des vêtements clairs (manteau, chaussures, pantalon, etc.). Encore plus efficaces, les bandes réfléchissantes vous permettent d’être vus de très loin. Placées directement sur vos vêtements ou sur le cartable de vos enfants, ils rendent les piétons visibles à 150m !

Cyclistes : bien voir et être bien vu

Les piétons ne sont pas les seuls à courir davantage de risques lorsque la nuit tombe. C’est également le cas des cyclistes. Sachez que désormais le port d’un gilet réfléchissant est obligatoire pour les cyclistes durant la nuit, hors agglomération. Par ailleurs, le port de ce gilet est fortement conseillé si vous roulez en ville ! Les cyclistes doivent également vérifier qu’ils disposent des équipements optimums pour leur sécurité, à savoir :

  • un casque et des vêtements réfléchissants ;
  • des feux de position ainsi que des dispositifs réfléchissants à l’avant et à l’arrière du vélo ;
  • des dispositifs réfléchissants sur les côtés et les pédales ;
  • des freins en bon état à l’avant et à l’arrière ;
  • une sonnette ;
  • un écarteur de danger.

Piétons et cyclistes, assurez-vous que vous ne courez aucun risque. Vêtements clairs et dispositifs réfléchissants peuvent sauver des vies. Pensez-y !