Logo MAPA Assurances
L'assureur dédié aux professionnels de l'alimentaire

Behrens : une fromagerie historique, de père en fille

Publié le 24 mai 2019 - Modifié le 2 juin 2019

Stella Renaudin, gérante de la fromagerie Behrens avec son père

Le 1er juillet 2017, Stella Renaudin reprenait les rênes de la fromagerie Behrens, une entreprise familiale fondée en 1948 par son arrière-grand-père. « Il avait une ferme à Bischoffsheim, raconte l'entrepreneuse. Il a commencé à tourner sur les marchés afin de vendre son lait en surplus, puis il l'a transformé en beurre, en crèmes, en fromages, etc. Son activité a été reprise par ma grand-mère, puis ma mère, et maintenant moi. » Stella perpétue ainsi une belle tradition familiale, grâce à une reconversion professionnelle effectuée en 2017.

Une reconversion tout en douceur

Avant de reprendre la fromagerie de ses parents, Stella a exercé pendant 11 ans en tant que commerciale chez Hager, un fabricant de matériel électrique. Une reconversion à 180 degrés de premier abord, mais qui s'est imposée comme une évidence pour Stella, comme elle nous l'explique : « J'avais toujours en tête l'idée de reprendre la société, mais mon père et ma mère étaient loin d'être à la retraite donc la question ne se posait pas vraiment. Le temps passant, l'âge de la retraite approchait pour mes parents, qui se sont demandé ce qu'ils feraient de la société. C'était le moment idéal pour moi, pour me lancer et reprendre l'activité. »
Une fois sa décision prise, Stella a demandé une rupture conventionnelle à son ancien employeur. Puis, elle a effectué toutes les démarches administratives nécessaires et suivi une formation d'artisan fromager à la Fédération des Fromagers de France, à Paris. « Depuis que je suis petite, j'aide mes parents sur les marchés. Je connaissais déjà bien le métier, mais je souhaitais voir comment travaillaient les autres fromagers. » 7 mois plus tard, elle reprend les rênes de la fromagerie et, depuis, l'activité prospère.

La transition s'est faite tout en douceur et les parents de Stella l'aident toujours au quotidien. Au total, ce sont 3 personnes qui travaillent à temps complet à la fromagerie durant la semaine, avec des extras le samedi. L'un des objectifs de l'année 2019 est de recruter quelqu'un pour remplacer les parents de Stella qui, bientôt, quitteront définitivement l'activité.

La fromagerie Behrens

Chaque semaine, Stella et ses parents rayonnent au total sur 6 marchés, Strasbourg, Obernai et Rosheim. La fromagerie possède un stand fixe au marché du Neudorf, un marché strasbourgeois couvert qui ouvre tous les mardis et samedis matin, et où Stella peut entreposer son matériel durant la semaine.
Lorsqu'elle a repris l'activité, l'entrepreneuse a investi dans un camion magasin panoramique de 7 mètres de long. Elle l'a acheté auprès d'Euromag, leader reconnu du marché et partenaire de la MAPA. Stella détaille sa démarche : «Euromag est une société connue et de qualité, et également l'une des rares à proposer des camions magasins panoramiques, dont la vitrine s'étend jusqu'à l'avant du véhicule, à la place du siège passager. C'est pourquoi je me suis tournée vers eux et je ne le regrette pas. »

Le camion Euromag de Stella Renaudin

Grâce à son stand fixe, à Strasbourg, et à son camion magasin qui lui permet de rayonner sur les marchés alentour, Stella peut proposer à ses clients une vaste gamme de produits de qualité. « Nous servons autant que possible des produits au lait cru, précise-t-elle, et j'essaye de travailler avec des producteurs locaux pour les fromages et les yaourts d'Alsace. Nous privilégions les fournisseurs directs autant que faire se peut, mais nous travaillons aussi avec des grossistes à Rungis. »
Stella bénéficie également d'une clientèle fidèle. Depuis près de 60 ans, la fromagerie se situe en effet sur le même emplacement, au marché du Boulevard de la Marne. Les clients connaissent bien la société et ses gérants, et ils y reviennent avec plaisir. « Nous avons servi les parents et maintenant nous servons leurs enfants ! » rit Stella.

Une cheffe d'entreprise qui fait bouger les choses

L'activité se porte particulièrement bien et l'entrepreneuse en est très satisfaite. Cette croissance, Stella l'explique par de nombreux facteurs, et notamment par un nouvel engouement des clients qui se rendent davantage sur les marchés afin d'acheter des produits locaux et qualitatifs.

Mais c'est aussi — et surtout — le dynamisme de la cheffe d'entreprise qui permet à cette dernière de prospérer. « J'ai complètement refait notre stand sur le marché du Neudorf, explique-t-elle, avec un habillage en bois. J'ai par ailleurs consacré beaucoup de temps à créer une identité visuelle pour la fromagerie, avec un logo et une charte graphique identique aussi bien sur le camion que sur le marché du Neudorf. Je pense que les clients sont attentifs à cela, surtout les générations plus jeunes. Quant aux fromages, j'ai apporté pas mal de nouveautés et je propose notamment des plateaux, qui sont appréciés des clients. J'essaye aussi de faire un salon tous les ans. L'année dernière, j'étais au Salon de l'Agriculture, sur Paris, et cette année je serai au Salon Mondial du Fromage, à Tours. Cela me permet de découvrir les nouveautés, les nouvelles tendances, et d'apporter tous ces produits et idées aux clients. »

2019 sera une année riche en projets pour la fromagerie Behrens. Pour commencer, Stella a investi dans un camion à hayon qu'elle recevra prochainement et qui facilitera le transport de ses marchandises et équipements jusqu'au marché du Neudorf. Outre le recrutement d'un nouvel employé pour l'épauler sur les marchés, la cheffe d'entreprise souhaite créer un site web afin de donner plus de visibilité à sa société, dont le compte Facebook génère déjà un certain nombre de commandes. Stella prévoit également de suivre une formation d'affineur au mois d'octobre, avant d'investir dans une chambre d'affinage qui permettra d'enrichir les produits qu'elle propose.

Stella Renaudin dans son camion magasin avec son père coupant du fromage pour des clients

Un nouveau partenariat avec la MAPA

Lorsqu'elle a repris l'activité, en 2017, Stella a fait appel à un autre assureur afin de couvrir le bâtiment et l'ensemble de sa flotte véhiculée. Elle a récemment découvert la MAPA sur le marché d'Obernai. Autour d'un café, la conseillère lui a présenté la MAPA et les services qu'elle proposait. Suite à cela, Stella a convenu d'un rendez-vous pour en savoir plus et c'est ainsi que la collaboration a débuté, en mars dernier. Petit à petit, l'entrepreneuse bascule tous ses biens chez la MAPA, en commençant par le camion magasin. Suivront bientôt le bâtiment de la crèmerie ainsi qu'un autre véhicule et son camion à hayon flambant neuf.

Stella Renaudin est désormais bien accompagnée par sa conseillère de MAPA Strasbourg.

Demander un devis MAPA Multirisques pour votre commerce

Contacter une agence MAPA