Comment ouvrir une franchise de boulangerie La Croissanterie ?
Logo MAPA Assurances Mutuelle d'Assurance de la Boulangerie

Ouvrir une franchise La Croissanterie

Pourquoi devenir franchisé La Croissanterie ?

La Croissanterie : le concept

Pionnier de la restauration rapide à la française, le premier restaurant La Croissanterie ouvre ses portes en 1977. C'est en 2002 que la marque intègre la Fédération Française de la Franchise. Aujourd'hui, l'enseigne compte plus de 300 restaurants en France (métropolitaine et DOM-TOM), en Europe et en Afrique.

La Croissanterie est élue "Meilleure chaîne de sandwicherie" de 2017 à 2020 et "Meilleure chaîne de magasins France" 2016 - 2017.

Depuis 2019, le réseau fait partie du Groupe Delineo qui regroupe les marques de restauration rapide La Croissanterie, Roberta et Maison Pradier.

La marque vise trois objectifs principaux qui sont :

  • assurer la qualité de ses produits à des prix attractifs ;
  • être en recherche d'une innovation constante pour renouveler la carte continuellement ;
  • offrir un espace design et tendance avec un côté chaleureux et moderne.

L'enseigne La Croissanterie met un point d'honneur à la qualité de ses produits avec les plats préparés chaque jour sur place. Elle propose une large offre de produits pour tous les moments de la journée (petit déjeuner, déjeuner et goûter), sur place ou à emporter. Entre viennoiseries, sandwichs, douceur sucrée et salée, La Croissanterie satisfait tous les goûts grâce à ses produits qu'elle souhaite savoureux. La marque s'engage à renouveler sa carte constamment avec des recettes originales.

Son positionnement géographique stratégique et ses offres permettent d'attirer la clientèle sur l'ensemble de la journée, toute l'année. On retrouve des restaurants du groupe La Croissanterie dans le cœur des villes, les centres commerciaux ou encore les aires d'autoroutes. La marque vise les espaces avec du passage. Sa clientèle est très diversifiée (famille, étudiants, commerciaux, ...).

Cet article pourrait vous intéresser : La liste des franchises en boulangerie.

Quels sont les avantages d'être franchisé La Croissanterie ?

Développer un commerce franchisé La Croissanterie permet d'avoir un modèle et une stratégie déjà viables qui fonctionnent depuis 44 ans, dans plus de 300 établissements. Il y a aussi la notoriété acquise dès l'ouverture de l'établissement avec la clientèle qui l'accompagne grâce notamment à leur pass fidélité.

Devenir un établissement La Croissanterie implique d'adhérer aux valeurs de l'entreprise. En plus de l'importance de la qualité des produits, la marque donne notamment une importance particulière au développement durable.

En ouvrant un restaurant La Croissanterie, le franchiseur propose une formation de 5 semaines quel que soit le secteur d'activité du candidat. La formation se compose de 4 semaines en immersion dans un établissement déjà franchisé la Croissanterie pour apprendre les bases de l'organisation, la gestion des stocks ou encore le management. La dernière semaine se déroule au siège de l'entreprise pour rencontrer l'ensemble des responsables des services. Tout le long de l'ouverture de l'établissement, le franchiseur propose un suivi avec par exemple l'élaboration du dossier ou encore l'aménagement du restaurant.

Comment obtenir un contrat de franchise La Croissanterie ?

Quel est le profil recherché ?

Pour ouvrir une franchise La Croissanterie, il faut avoir le goût d'entreprendre et être un véritable chef d'entreprise. Il faut aussi savoir gérer, former et animer une équipe. Le sens du relationnel est un plus.

Comment ouvrir une franchise La Croissanterie ?

Il faut savoir que la durée du contrat de franchise avec La Croissanterie à une durée de 10 ans.

Il faut compter 6 étapes pour obtenir la franchise La Croissanterie :

  • Dans un premier temps le franchiseur doit identifier le projet futur puis il faut envoyer un dossier de candidature à l'entreprise.
  • Il y a ensuite l'étape de la rencontre avec le franchiseur pour échanger sur le projet et expliquer le concept de l'enseigne.
  • Le processus de recrutement arrive après avec une immersion dans un point de vente La Croissanterie et la validation de la candidature.
  • Après le recrutement fait, il faut monter le projet avec la recherche de l'emplacement et la création du Business Plan, le financement, ...
  • L'avant-dernière étape, c'est l'officialisation du partenariat avec La Croissanterie.
  • La dernière étape est le lancement du partenariat. Elle concerne les démarches administratives, les formations proposées par le franchiseur et la mise en place du restaurant (recrutement, travaux, ...).

Pour postuler ou pour avoir plus de renseignement, rendez-vous sur la page "Master franchise" de La Croissanterie.

Quel est le coût d'une franchise La Croissanterie ?

Coût de l'apport personnel

Comme tout départ d'entreprise, il faut avoir un minimum d'apport personnel pour se lancer. Pour lancer ou reprendre un commerce franchisé La Croissanterie, il faut un minimum d'apport personnel de 100 000 € pour un premier point de vente.

Coût du droit d'entrée

Comme pour toute obtention de franchise, un droit d'entrée est demandé. Le droit d'entrée pour intégrer la franchise La Croissanterie est de 15 000 € que ça soit pour la création d'un commerce ou la reprise d'un établissement La Croissanterie.

Autres coûts

Les redevances sont des taxes demandées par le franchiseur pour les services et l'accompagnement qui a donné au franchisé. Le franchiseur prend de manière générale un pourcentage du chiffre d'affaires. Le coût des redevances varie en fonction du franchiseur.

Le franchiseur La Croissanterie demande une redevance franchise de 5 % du chiffre d'affaires hors taxes et une participation au budget publicitaire de 2 % sur le chiffre d'affaires hors taxes.

Pourquoi reprendre une franchise La Croissanterie ?

Reprendre une franchise de restaurant déjà implanté est une solution plus facile et sécurisé. La reprise d'une franchise déjà installée permet une plus grande visibilité, car il y a un certain recul sur le passé et la stratégie mise en place. Il est donc plus facile de déterminer les éléments à améliorer. De plus, la clientèle est déjà présente.

La reprise d'un établissement déjà franchisé permet de commencer une activité rentable dès le début. Il faudra quand même payer les droits d'entrée et le coût est plus élevé, car le chiffre d'affaires est déjà élevé.

Plus de franchises en boulangerie et terminaux de cuisson :