MAPA, l'assureur dédié aux professionnels de l'alimentaire
L'assureur dédié aux professionnels de l'alimentaire

Quel matériel pour un magasin alimentaire ?

Produits en vrac dans un magasin alimentaire

Vous souhaitez ouvrir un magasin d’alimentation générale et vous recherchez les bons équipements pour bien débuter ? Nous vous donnons quelques conseils pour vous aider à bien choisir votre matériel et vous accompagner dans la mise en place de votre commerce.

Quels sont les mobiliers et équipements professionnels nécessaires à l’ouverture d’une épicerie ou supérette (meubles de présentation, vitrines, etc.) ?

Tout commerce de détail alimentaire doit disposer d’un mobilier approprié dans son espace de vente et dans son espace de stockage.

Dans l’espace de stockage, il convient d’installer des étagères de rangement, des étagères pour charges lourdes, des placards, des malles, etc. qui pourront réceptionner tous les produits secs en stock. Ce lieu de transition entre la réception des marchandises et leur mise en rayon doit être agencé intelligemment afin de faciliter la gestion des stocks et le réassortiment des étalages en magasin. Il doit disposer de chambres froides, frigidaires, congélateurs, etc. permettant de garder en stock des produits alimentaires frais et surgelés, dans le parfait respect de la chaîne du froid.

En magasin, il convient de s’équiper de présentoirs pour produits secs, d’étalages à fruits et légumes, d’étagères, de présentoirs centraux à étages, de comptoirs d’épicerie, de présentoirs en escalier, etc. qui permettront d’accueillir et de mettre en valeur les produits secs. Il faudra également faire l’acquisition de vitrines réfrigérées murales, d’armoires réfrigérées, de vitrines à boissons, d’îlots frais, de vitrines pour surgelés, d’armoires d’exposition négative, etc.

L’entrepreneur devra penser à s’équiper de balances de pesage, de tapis de caisse et de caisses enregistreuses (numériques, alphanumériques, tactiles). Le choix du type de caisse enregistreuse dépendra du prix et de ses fonctionnalités : calcul automatique de la TVA, afficheur de prix, imprimante de tickets, tiroir-caisse, opérations spéciales, etc.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier l’équipement nécessaire à l’espace de repos et à l’accueil du personnel : vestiaires avec serrures spécifiques, tables et chaises, canapés, frigidaire et micro-ondes pour la pause-déjeuner, etc.

Tous les meubles et équipements cités plus haut ne seront pas nécessairement utiles pour l’épicerie. Il convient de choisir le matériel adapté aux types de produits qui seront vendus et à la surface du commerce.

Quels sont les accessoires incontournables pour l’aménagement d'un commerce d’alimentation ?

En magasin, il est important de disposer de matériel de signalisation. Il peut par exemple s’agir de pancartes obligatoires, notamment en ce qui concerne le respect des normes liées à la vente d’alcool de jour et de nuit, ou encore d’étiqueteuses, d’ardoises à accrocher au mur, d’ardoises à pieds à positionner n’importe où en magasin, de signalétiques lumineuses pour mettre en évidence certains produits ou certains rayons, etc. Le stop trottoir, une pancarte sur pieds à positionner à l’extérieur du magasin, permet par ailleurs d’attirer l’attention des passants et d’ainsi augmenter le flux de clientèle du commerce.

Les équipements d’aide à la manutention sont essentiels afin de préserver la santé des travailleurs et d’augmenter leur efficacité au quotidien. On pense ainsi aux transpalettes, aux gerbeurs, aux tables élévatrices, aux chariots de manutention ou encore aux diables, qui permettent tous de transporter et manipuler des charges lourdes tout en limitant grandement les risques professionnels qui y sont liés, notamment les chutes, les douleurs lombaires ou les troubles musculosquelettiques.

À noter que le commerce doit être muni d’un registre de sécurité, qui contient toutes les informations relatives à la sécurité du commerce, ses vérifications techniques, les travaux effectués, la formation du personnel, etc.

Comment réussir l’agencement de son entreprise ?

L’agencement du magasin doit faciliter la circulation des clients, de leur entrée à l’acte d’achat puis à la sortie du commerce. Il doit donc répondre à une certaine logique, qui peut varier selon les types de produits vendus par l’entreprise. Les rayonnages et la signalisation doivent être disposés dans l’objectif d’encourager l’achat, en mettant en valeur certains produits et en respectant un processus d’achat simple. La décoration et le choix des meubles (revêtement, matériaux, couleurs, etc.) doivent refléter les valeurs de l’entreprise. L’entrepreneur devra également accorder une importance particulière aux luminaires. L’éclairage normal doit être suffisant pour bien illuminer les lieux et mettre en valeur les produits, et doit être complété par un éclairage de sécurité indépendant qui prendra le relais en cas de coupure d’électricité.

Il existe des professionnels spécialisés dans l’agencement de points de vente alimentaires, qui sauront installer les rayonnages et mobiliers de la façon la plus optimale possible.

Où trouver du matériel pour supermarché à prix réduit ?

L’achat de l’équipement d’un commerce alimentaire est l’un des postes de dépenses les plus importants avant son ouverture. L’entrepreneur peut réaliser des économies en achetant du matériel d’occasion, en déstockage ou encore auprès d’une entreprise en liquidation judiciaire.