Comment concilier vie familiale et professionnelle dans la restauration ?

Publié le 27 novembre 2018

D’après une étude menée par OpinionWay, 62% des actifs français éprouvent régulièrement  le sentiment de manquer de temps ! Avec des horaires décalés et des week-ends parfois consacrés entièrement au travail, les professionnels de la restauration peuvent avoir du mal à concilier leur vie privée et leur vie pro. Pourtant, il suffit souvent de petits ajustements pour trouver le bon équilibre.

Travail, famille, loisirs… 6 conseils pour trouver l’équilibre

1 – Déconnecter 

Les métiers de la restauration sont très prenants et il n’est pas rare que les personnes qui exercent dans ce secteur rencontrent des difficultés pour rompre avec leur journée de travail, une fois rentrées à leur domicile. Pour profiter de moments en compagnie de vos proches, faites valoir votre droit à la déconnexion. Ne consultez pas vos mails professionnels, laissez votre téléphone de côté et soyez présents aux personnes qui vous entourent. Ce n’est qu’en vous accordant des moments ressourçants que vous pourrez conserver une productivité optimale et continuer à mener efficacement la mission professionnelle qui est la vôtre !

2 – Prioriser

Vous avez le sentiment désagréable de devoir gérer trop de choses à la fois ? Créez une to-do list et inscrivez-y l’ensemble des tâches personnelles et professionnelles que vous devez accomplir. Ensuite, organisez-les par ordre de priorité, en tenant compte de leur degré d’urgence et d’importance. Cela contribuera à apaiser votre anxiété et vous évitera de fâcheux oublis ! Vous pouvez vous aider d’une application mobile de gestion du temps (exemple : Focus Matrix (iOS), My Effectiveness (Android)…).

3 - Planifier

Enfants entrain de réaliser des pâtisseries

D’après une étude menée en 2014 par TNS Sofres pour l’Anact (Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail), seulement 45% des salariés estiment pouvoir s’occuper de leurs enfants comme ils le souhaitent. Pour vous assurer de passer suffisamment de temps en compagnie de votre famille, réservez dans votre agenda des plages horaires qui leur seront exclusivement dédiées. Et, quels que soient les imprévus professionnels qui se présentent, essayez de protéger au maximum ces moments privilégiés !

4 – Fixer des limites

Si les métiers de la restauration exigent d’avoir une grande capacité d’adaptation, il est indispensable de savoir poser des limites afin de préserver votre bien-être et votre santé ! Osez dire « non » lorsque cela vous paraît nécessaire et entourez-vous de collaborateurs motivés auxquels vous pourrez déléguer des tâches. Certains membres de votre équipe aspirent peut-être à avoir davantage de responsabilités : apprenez à leur faire confiance et partagez le travail, vous gagnerez ainsi un temps précieux. 

5 – Communiquer et s’organiser

Articuler efficacement votre vie professionnelle et votre vie personnelle nécessite d’optimiser le temps dont vous disposez. Pour cela pensez à communiquer avec votre conjoint de manière à mettre en place une organisation à votre image, qui tient compte de vos contraintes respectives. Si besoin, utilisez un agenda partagé afin de vous répartir les tâches domestiques et de libérer du temps pour vos loisirs. 

6 – Renoncer à la perfection

Votre épanouissement est intimement lié à votre capacité à lâcher prise. Cessez donc de vouloir être un parent parfait, un conjoint modèle ou un employé irréprochable. La restauration représente un secteur d’activité chronophage, avec des charges de travail variables et des horaires irréguliers : il faut donc être à l’écoute de soi et accepter de ne pas pouvoir toujours tout maîtriser. 

Conciliation vie professionnelle / vie familiale : l’entreprise a un rôle à jouer

Selon une récente étude menée par Cap Enfants, 75% des salariés souhaitent travailler suffisamment pour bénéficier d’un train de vie qui leur permette de s’épanouir dans leur vie personnelle. En tant qu’important facteur d’épanouissement, la conciliation vie familiale / vie professionnelle apparaît donc désormais comment un véritable enjeu de transformation sociale. Les entreprises doivent lui accorder une attention particulière et prendre conscience du rôle qu’elles ont à jouer. Management bienveillant, aménagement des temps de travail, services de garderie… De nombreux leviers peuvent être actionnés de manière à permettre aux salariés d’articuler plus facilement l’ensemble des sphères de leur existence.