Logo MAPA Assurances
L'assureur dédié aux professionnels de l'alimentaire

L'incendie en Boulangerie-Pâtisserie : 30 fois moins fréquent qu'un dommage électrique mais 30 fois plus cher !

Publié le 26 septembre 2019 - Modifié le 11 octobre 2019

Boulangerie en flammes devant un pompier

27 500 euros. C’est le coût moyen d’un incendie pour une boulangerie-pâtisserie. Un risque professionnel qu’il convient de ne pas sous-estimer en mettant en place les moyens de prévention nécessaires et en optant pour un contrat d’assurance adapté.

Sur plus de 35 000 boulangeries et boulangeries-pâtisseries, 5 900 pâtisseries et 7 880 commerces de détail de pains et terminaux de cuisson que compte la France1, plus de 25% étaient assurés par la MAPA en 2018.

D’après les sinistres matériels déclarés en 2018 par 12 200 sociétaires :

  • 36% concernent des dommages électriques, arrêts du froid et bris de matériel,
  • 28% des boulangeries-pâtisseries sinistrées ont déclaré des dégâts des eaux et tempêtes,
  • 17% des bris de glace et chocs de véhicules,
  • 15% des vols et du vandalisme,
  • tandis que les incendies représentent seulement 4% des sinistres : la répartition annuelle des sinistres matériels n’est pas proportionnelle à leur coût.

Infographie sur les risques de sinistre en boulangerie pâtisserie et terminaux de cuisson en 2018

Avec 4% en 2018, l’incendie est un des sinistres matériels les moins fréquents.

Il constitue pourtant le risque professionnel le plus onéreux, avec un coût moyen de 27 500€ pour une boulangerie-pâtisserie contre 1 000€ pour un dommage électrique, 1 400€ pour le vol et vandalisme, 1 200 € pour les dégâts des eaux et tempêtes, 800€ pour les bris de glace et chocs de véhicule.

Selon l’INRS, 70% des entreprises victimes d’un sinistre incendie majeur disparaissent dans les mois qui suivent2. Des moyens de prévention et de lutte contre l’incendie sont aujourd’hui imposés par la réglementation française du travail pour limiter ces risques, les combattre efficacement et permettre une évacuation rapide du personnel en cas de sinistre.

Boulangerie-pâtisserie dévastée par un incendie

Les vérifications obligatoires des extincteurs et des installations électriques en sont de bons exemples. Tous les ans, les commerçants doivent se prêter à l'exercice de ses contrôles devant être effectués par des experts agréés. Pour simplifier ces démarches et offrir un meilleur tarif à ses sociétaires, la MAPA s'est alliée avec des prestataires offrant une qualité de service certifiée.

Votre boulangerie-pâtisserie est-elle suffisamment couverte pour les sinistres matériels ? Demandez une étude personnalisée ou contactez un conseiller

1Données INSEE 2019 (Sirene.fr)  entreprises immatriculées en France Métropolitaine (hors DOM-TOM et Corse) avec les codes NAF : 1071C pour les boulangeries et boulangeries-pâtisseries, 1071D pour les pâtisseries, 1071B et 4724Z pour les terminaux de cuisson et commerces de détail de pains.

2http://www.inrs.fr/risques/incendie-lieu-travail/consequences-donnees-statistiques.html