Prendre le temps pour éviter l'effet cascade et le burn out

Publié le 22 octobre 2018 - Modifié le 29 octobre 2018

Homme fatigué tenant une horloge

Rythme effréné, course à la performance, notre quotidien est semblable à une machine dont nous nous assurons le bon fonctionnement sur tous les plans : professionnel, personnel...

Malheureusement il peut arriver que nous soyons débordés voire dépassés par des événements. Comment sortir de cet engrenage et prendre le temps de bien faire ?

Semaine de prévention contre le burn out 2018

Notre vie est faite d’événements que nous ne maîtrisons pas toujours

Étienne dirige une boucherie.

Depuis quelques temps, la viande est plus chère. Il est plus difficile d’avoir les morceaux qu’il souhaite, un nouveau concurrent vient de s’installer. Le congé maternité d’une employée est dur à gérer. Aujourd’hui, un client a fait un scandale au magasin car il a trop attendu pour être servi. Étienne est intervenu pour calmer le jeu, il a dû rester plus tard pour finir la caisse. Il rentre chez lui, tendu...

Le dîner n’est pas prêt ! Il s’énerve après sa femme en lui disant qu’elle ne sait pas s’organiser ! Surprise par cette attitude, elle fait brûler le repas ! Elle appelle ses enfants pour le dîner et les réprimande de ne jamais l’aider ! L’ambiance du repas est glaciale, chacun rumine. Les enfants sortent de table rapidement. Le chien leur saute dessus, ils n’ont pas envie de le sortir ce soir. Le lendemain matin, le chien mord un passant !

Les pans de notre vie sont liés les uns aux autres. Notre vie est faite d’ajustements permanents : nous changeons, notre environnement change : les nouvelles technologies accentuent la fréquence des réorganisations au travail, les enfants grandissent, nos envies évoluent … Nous gérons de plus en plus de choses sans en laisser de côté. On a la sensation de courir en permanence, de ne plus avoir de moment pour soi et d’enchaîner les journées sans réfléchir : le nez dans le guidon !

Les difficultés que l’on peut rencontrer au travail ou dans sa vie privée sont, en somme, inhérentes à la vie, tout court ! Comment développer notre capacité à ne pas laisser les problèmes s’accumuler, nous submerger, se répéter ? Comment ne pas entrer dans un mode où « je subis » ?

Faire un arrêt sur image : où sont mes priorités ?

Repartir à la conquête de son temps, sortir de la culture de l’urgence. Nous sommes nombreux à dire « Je n’ai pas le temps de…. », réfléchir et prendre conscience qu’en fait, c’est plutôt « je n’ai pas pris le temps de… » c’est un choix ! Et qu’est ce qui se passerait si « je prenais le temps de…. Sortir au restaurant avec mon compagnon plutôt que de rester au bureau finir un dossier hyper hyper urgent ? Qu’est ce qui se passerait si finalement je prenais un intérim de temps en temps pour le remplacement du congé maternité de mon commerce ? Ou si je rentrais à 18h plutôt qu’à 21h pour passer la soirée avec mes enfants ?

Comment sortir de cette spirale ?

  • Se réapproprier son temps, c’est arriver à faire des choix en conscience, en réfléchissant à ses priorités, ses valeurs, son équilibre de vie. Trouver des moments pour se ressourcer, se reconnecter à ses envies, ses besoins.
  • Savoir dire "Non" : c’est aussi apprendre à renoncer, à reporter, à expliquer ! Passer une soirée complice avec ses enfants, son conjoint, ses amis en vaut-il la peine même s’il faut faire face à l’insatisfaction d’un client ! La tâche peut être difficile. Quels moyens mettez-vous pour aller dans la direction que vous avez vraiment choisie ! Vous seul en êtes le maître !

Jack Welch, ancien PDG de General Electric disait : « Control your destiny or someone else will ! » qui signifie « Contrôle ton destin ou quelqu’un d’autre le fera à ta place ! ».

Et si Étienne était rentré de bonne humeur, en proposant à sa femme de l’aider pour préparer le repas ? Est-ce que le chien aurait mordu le passant ?
Prendre le temps de faire les choses ne nous garantit pas que tout ira toujours bien car la vie est faite d'imprévus. Cependant, elle permet d'avoir une meilleure maîtrise de nos actions et surtout de choisir nos priorités. De ce fait, nous subissons moins les événements de notre quotidien.

Semaine de prévention contre le burn out 2018