MAPA Assurances - Mutuelle d'assurance

Spécialiste des métiers de bouche

Espace Perso

Les appuis-têtes protègent !

Publié le 10 juin 2015 - Modifié le 2 mars 2017

Deux personnes dans une voiture décapotable

Il est important de bien régler votre appui-tête pour une protection optimale.

Eviter le coup du lapin

Un appui-tête correctement réglé offre nettement plus de sécurité dans la circulation routière et atténue les conséquences d’un accident. La tête et le cou sont protégés efficacement en cas de choc arrière.

Si les appuies-têtes d’un véhicule ne sont pas correctement réglés, le « coup du lapin » peut survenir en cas de choc arrière, même peu violent. En fonction de la force de l’impact, le traumatisme peut prendre plusieurs aspects. Le corps médical distingue trois niveaux de gravité dans les effets du coup du lapin :

- Le plus léger se caractérise par une certaine raideur de la nuque, accompagnée de douleurs à peine perceptibles.
- S’il est plus sévère, les muscles ou le squelette sont atteints et la nuque perd de sa mobilité.
- Dans les cas les plus graves, des blessures sont occasionnées au système nerveux et elles peuvent entraîner une perte de la sensibilité.

A long terme, un coup du lapin même relativement bénin peut être à l’origine de graves effets sur les vertèbres cervicales, voire sur toute la colonne vertébrale. Pour éviter cela, les appuie-têtes doivent être résistants et surtout correctement réglés. Leur efficacité dépend essentiellement de leur bon positionnement par rapport à la tête des occupants du véhicule.

2 consignes à respecter

  1. Hauteur adaptée : le sommet de l’appui-tête doit être à la même hauteur que le sommet du crâne. En cas de choc, le corps est légèrement projeté vers le haut. Si l’appui-tête est trop bas, la tête peut être projetée en arrière au-dessus de l’appui-tête.
  2. Distance adaptée : réglez l’appui-tête de manière à ce qu’il touche l’arrière de la tête. S’il est placé trop loin de la tête, la nuque peut être blessée par le mouvement de recul.