MAPA Assurances - Mutuelle d'assurance

Spécialiste des métiers de bouche

Espace Perso

Le téléphone au volant

Publié le 10 juin 2015 - Modifié le 13 mars 2017

Conductrice entrain de téléphoner au volant de sa voiture bleue

Celui qui conduit, c'est celui qui ne téléphone pas.

Des chiffres qui ne trompent pas

Depuis un peu plus de 10 ans, l'utilisation du téléphone au volant a progressé de manière significative. Le chiffre le plus marquant est celui de la tranche d'âge des 18-24 ans qui utilisent un téléphone portable au volant. Il passe de 30% en 1999 à 76% aujourd'hui.

Ces aficionados de la téléphonie au volant ont 5 fois plus de risques d'avoir un accident que les autres. 1 accident de la route sur 10 est associé à l'utilisation de ce moyen de communication, que cela soit pour de la téléphonie, de l'envoi de texto ou de mail.

La législation

Outre le risque corporel, le téléphone est aussi une source d'ennui pour notre budget.

En effet, l'usage d'un téléphone pendant la conduite constitue une infraction sanctionnée d'une amende de 135 € et d'un retrait de 3 points sur le permis.

Si jamais vous êtes impliqué dans un accident, l'utilisation d'un kit mains-libres peut engager votre responsabilité car vous avez l'obligation de vous tenir en alerte sur ce qui se passe sur la route et d'exécuter les manoeuvres qui vous incombent sans délai.

Quelques conseils de prévention

Il y a un vrai problème de sensibilisation sur ce sujet. Les chiffres parlant d'eux-même, il est recommandé de consulter des sites de prévention comme le site de l'Association Prévention Routière qui vous permet de retrouver plusieurs fiches de sensibilisation sur les risques routiers. N'hésitez pas à les partager et à vous en servir comme support pour un jeu entre amis pendant une soirée par exemple.

On ne le répètera jamais assez mais n'utilisez jamais votre téléphone si vous conduisez. Lorsque vous prenez la route, mettez votre téléphone sur silence, vous ne serez pas tenté de répondre.

Encore mieux, éteignez le, cela économisera la batterie qui se décharge plus vite lors d'un déplacement à cause de la recherche du réseau.

Si vous devez absolument répondre, pensez tout d'abord à vous arrêter dans un lieu adapté à votre stationnement.

Enfin, n'oubliez pas que vous pouvez très bien vous retrouver en situation inverse, c'est-à-dire avoir quelqu'un au bout du fil qui conduit. Ayez le réflexe de raccrocher, vous ne voulez certainement pas être complice d'un malheureux événement.

Pensez bien qu'aucun coup de fil, quelque soit la raison de l'appel, ne vaut votre vie, ni même une parcelle de celle-ci.