Métiers de Bouche : l’hygiène alimentaire réglementaire

Publié le 10 juin 2015 - Modifié le 22 juillet 2015

Les principes de sécurité des aliments et de la santé des consommateurs pour tous les artisans.

Réglementation

Tout artisan fabriquant et vendant en direct leurs produits sont concernés par la réglementation sur l’hygiène alimentaire. Celle-ci, réglementée par la Directive 93/43 CE et traduite par l’arrêté du 9 mai 1995, privilégie la responsabilisation des professionnels.

Les bases de la maîtrise des risques sanitaires

Tout professionnel se doit d’avoir des locaux et du matériel en conformité avec la réglementation. Il doit également s’assurer de leur bon fonctionnement et d’un bon état d’entretien à chaque étape (de l’entrée des matières premières jusqu’à la remise des produits aux clients).

Au-delà de la réglementation des locaux et du matériel, l’entreprise doit également mettre en place plusieurs moyens préventifs :

  • La formation de son personnel à l’hygiène.
  • L’organisation de contrôles réguliers.
  • L’étude et la connaissance des risques spécifiques à son activité.

Les guides de Bonnes pratiques d'hygiène

Chaque métier de Bouche possède son propre guide présentant, sous forme de fiches pratiques, les règles d’hygiène spécifiques à chaque profession. Ils sont réalisés en partenariat entre les confédérations nationales de chaque métier et les services de l’Etat.

Ils sont distribués lors des formations aux Guides des Bonnes Pratiques d’Hygiène organisées par les syndicats des artisans des métiers de Bouche et les Chambres des Métiers. Ils peuvent également être commandés auprès des Journaux Officiels.

Liens utiles

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le texte de l’arrêté du 9 mai 1995 en cliquant ici.
Vous trouverez les coordonnées des Journaux Officiels en cliquant ici.