MAPA Assurances - Mutuelle d'assurance

Spécialiste des métiers de bouche

Espace Perso

Près de 7 français sur 10 fêtent la chandeleur tous les ans

Publié le 8 février 2016 - Modifié le 18 février 2016

Célébrée chaque année le 2 février, la chandeleur est un rendez-vous convivial et chaleureux. L’occasion de savourer de délicieuses crêpes en famille ! Mais pourquoi mange-ton des crêpes à la chandeleur ? Et comment éviter l’incident en cuisine. Voici quelques éléments de réponse.

La chandeleur et ses traditions

Fêtée 40 jours après Noël, la chandeleur marque le moment où les jours rallongent plus rapidement et célèbre le grand retour de la lumière. Jadis, la chandeleur était une fête romaine célébrée en l’honneur du dieu Pan. À cette occasion, les romains parcouraient les rues, flambeaux à la main.

Chez les chrétiens, la chandeleur est traditionnellement le jour de la présentation de Jésus au temple et l’occasion de processions. Des cierges allumés à l’église doivent être ramenés à la maison sans que leur flamme ne s’éteigne. Ainsi, selon la croyance, cette flamme apporte bonheur et protection à toute la famille, toute l’année.

Crêpes : les incontournables de la chandeleur

Pour 91% des français, la chandeleur va de pair avec la consommation de crêpes, sucrées ou salées. Selon une croyance populaire, c’est pour éviter que le blé ne soit carié toute l’année que nos aïeux ont pris l’habitude de manger des crêpes à la chandeleur. Et pour que la prochaine récolte soit abondante et prospère, la première crêpe devait être sautée de la main droite, une pièce d’or dans la main gauche. Cette pièce était remise, l’année suivante, aux nécessiteux.

Crêpes : attention aux brûlures

Vous aimez vous amuser à faire sauter les crêpes ? Essayez de retourner la toute première crêpe de façon impeccable : signe de bonheur pour l’année à venir ! Attention, toutefois, à ne pas vous brûler en maniant votre poêle et vos crêpes chaudes.

En cuisine, un incident est vite arrivé. D’autant plus en présence d’enfants qui n’ont pas toujours conscience du danger. Pour éviter tout incident, voici quelques conseils. On éloigne le rouleau d’essuie-tout, les torchons ou autres napperons des bruleurs. Utilisez de préférence les feux ou les plaques de cuisson placés à l'arrière de la cuisinière, et faites-en sorte que les plus jeunes, attirés par l’odeur des crêpes dorées, ne puissent atteindre le manche des poêles.

Vous aimez faire flamber vos crêpes ? Avant de vous lancer, éteignez votre hotte aspirante et fermez les fenêtres qui pourraient créer un appel d’air et attiser trop fortement la flamme.

Si la brûlure survient malgré vos précautions, pensez à refroidir immédiatement la zone touchée. Ne percez pas les cloques qui peuvent se former et, enfin, n’appliquez aucune pommade sans avis médical.

Savez-vous qu’il existe aujourd’hui des garanties spécifiques vous couvrant en cas d’accident de la vie courante, qui peuvent aussi bien survenir après une session cuisine, bricolage ou jardinage ? Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès de votre conseiller MAPA !

Source : http://www.ladepeche.fr/article/2015/01/20/2032713-jamais-sans-les-crepes-a-la-chandeleur.html