MAPA Assurances - Mutuelle d'assurance

Spécialiste des métiers de bouche

Espace Perso

Plus de 200.000 cas de toxoplasmose diagnostiqués chaque année en France

Publié le 31 mars 2016 - Modifié le 19 mai 2016

Généralement sans gravité, la toxoplasmose est en revanche particulièrement dangereuse chez les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées. Amoureux des chats, attention, votre animal de compagnie peut représenter un risque. Néanmoins, soyez rassurés, inutile de se séparer de Félix pour éviter la contamination.

Qu’est-ce que la toxoplasmose ?

La toxoplasmose est une infection parasitaire passant de l’animal à l’homme qui peut se transmettre par les excréments du chat, mais aussi par la viande crue ou par certains légumes souillés de terre. Cette maladie est relativement fréquente en France. Près 45 %i de la population adulte et adolescente ont été contaminés durant l’enfance. Entre 200.000 et 300.000i infections surviennent chaque année.

La toxoplasmose est-elle risquée pour l’humain ?

Les personnes ayant contracté la toxoplasmose peuvent être sujets à une fièvre, à des rougeurs et à un gonflement des ganglions. Néanmoins, 80 %i des individus concernés ne perçoivent aucun symptôme ; et dans la grande majorité des cas, la toxoplasmose est sans gravité pour l’être humain. Exception faite des femmes enceintes, pour lesquelles le parasite peut entraîner une malformation du fœtus. De même, les personnes immunodéprimées peuvent développer des complications potentiellement graves, localisées le plus souvent au niveau du cerveau. On recense chaque année près de 200ii cas de toxoplasmoses cérébrales chez les patients touchés par le VIH.

Que faire pour éviter la contamination ?

Quelques mesures simples d’hygiène peuvent suffire à éviter la contamination :

- Lavez la litière de votre chat au moins une fois par jour à l’eau bouillante. Si vous êtes enceinte ou immunodéprimé(e), solliciter votre conjoint, ami, voisin… pour réaliser la manipulation. A noter que l’utilisation d’eau de javel n’est pas nécessaire car elle n’apporte pas de garantie supplémentaire.

- Lavez-vous les mains et brossez-vous ongles avant toute manipulation d’aliments, après avoir jardiné ou encore après avoir touché des objets souillés de terre.

- Nettoyez avec soin les surfaces et les ustensiles utilisés après la manipulation d’aliments.

- Consommez les viandes bien cuites. Rouges ou blanches, cuisez-les à cœur.

Enfin, sachez que si votre chat ne va jamais dehors et s’il ne consomme que des croquettes ou des conserves exemptes de parasites, il est peu probable qu’il puisse représenter un danger. Bonne nouvelle pour les femmes enceintes : en cas de contamination, il existe aujourd’hui des traitements médicamenteux pour accompagner le bon déroulement votre grossesse et la croissance du fœtus.

Sources :

i http://www.ameli-sante.fr/toxoplasmose/toxoplasmose-definition-symptomes-et-complications-possibles.html

ii https://www.anses.fr/fr