Période hivernale : prenez soin de la santé des petits et des grands !

Publié le 10 juin 2015 - Modifié le 22 juillet 2015

La période hivernale amène avec elle les températures négatives, et le froid. Si certaines régions sont plus soumises que d'autres à cette rigueur des températures, c'est généralement l'ensemble du territoire qui est touché par cette période fraîche, qui peut toucher certaines populations vulnérables. Les enfants mais aussi les personnes âgées ou les personnes souffrant de certaines maladies doivent adopter des mesures pour se protéger. Voici quelques conseils pour une bonne prévention des risques de santé en période de grand froid.

Que faire en cas de grand froid ? Comment se protéger ?

Pour les personnes les plus vulnérables, les périodes de froid extrême peuvent s'avérer compliquées à gérer. Si le mercure descend de manière très importante, et se stabilise dans le négatif, il est recommandé, dans la mesure du possible, de rester à l'abri du froid, chez soi, en ayant prévu à l'avance ses besoins (eau, produits alimentaires…). Parfois, dans des situations extrêmes, le grand froid peut entraîner des coupures d'électricité. Pensez à avoir toujours en stock, des produits ne nécessitant pas de cuisson.

Si vous devez vous rendre à l'extérieur, il est essentiel de se couvrir et d'éviter tout effort physique. Ménagez votre organisme. Attention également aux déplacements en voiture ainsi qu’aux pannes qui surviennent souvent en hiver, et qui peuvent entraîner une immobilisation. Cela peut paraître très simple, mais il est important d’avoir une voiture en bon état, et ayant eu une vérification récente. En effet, beaucoup de problèmes surviennent en période hivernale.

Pourquoi les périodes de grand froid sont dangereuses pour la santé ? 

En période de froid, notre corps s'adapte, et va puiser dans ses réserves afin de lutter. Notre organisme est beaucoup plus sollicité, notamment au niveau cardiaque, ce qui augmente le risque d'infarctus. Le grand froid constitue une menace réelle pour notre santé, et une exposition prolongée peut entraîner des cas d'hypothermie ou de gelures. Voilà pourquoi il est essentiel de ne pas s'exposer trop longtemps au froid, et de bien protéger les extrémités (orteils, doigts, mais aussi les oreilles et le visage). Les personnes souffrant déjà de maladie, notamment cardiaques et respiratoires, peuvent voir leur état s'aggraver en période de grand froid. Une attention particulière doit être portée à leur protection. Voici une liste de gestes à adopter.

Les bons réflexes à adopter en cas de grand froid

Voici une liste pratique de conseils à appliquer, et à faire appliquer aux personnes les plus sensibles, afin de les protéger du froid. Les enfants, mais également les personnes âgées, sont particulièrement à surveiller, tout comme les personnes en situation de précarité.

 - Chapeau, bonnet, gants, chaussures chaudes, tout ce qui permet de limiter la déperdition de chaleur doit être utilisé. Il est important de porter plusieurs couches de vêtements pour que le corps reste à une température suffisante. Pas très esthétique ? Qu’importe, l’important est de protéger son organisme.

 - En cas de déplacement, et notamment de voyages longs, prévoyez de la nourriture et de l'eau en conséquence, afin d'éviter les situations critiques. N’emportez pas une réserve complète, mais ayez toujours à disposition une bouteille d’eau pour une bonne hydratation, et des gâteaux, par exemple. Si vous vous retrouvez bloqué, et êtes exposé au froid, il est important de faire quelques exercices, en bougeant notamment les bras, les jambes, ou encore les doigts. C’est important pour la circulation du sang dans l'organisme.

 - Sans chauffer de manière excessive, il est recommandé de maintenir une température minimale d'au moins 19 °C à domicile. Évitez les chauffages d'appoint, et utilisez votre système de chauffage habituel. Avant la période hivernale, il est important, surtout si votre système présente des défaillances, de le faire vérifier par un professionnel.

La protection des enfants, des personnes âgées, et plus globalement de toutes les personnes sensibles au grand froid, est basée sur des principes simples, mais qu’il convient de rappeler. Plus que jamais, il est important de faire preuve de solidarité envers les personnes qui sont les plus sensibles.