Comment soigner les petits maux du quotidien ?

Publié le 10 juin 2015 - Modifié le 21 juillet 2015

maux quotidiens soins

Bosses, petites brûlures, coupures, piqûres sont des désagréments simples à soigner grâce à quelques astuces faciles à mettre en pratique.
En toutes circonstances, sachez garder votre sang-froid. Même impressionnants, ces petits « bobos » n’en sont pas moins inoffensifs...

Les petits chocs

Tout le monde a déjà eu l’occasion d’être la victime d’une inattention passagère et de devenir plus intime avec le coin de la table du salon, le pied du lit ou la porte du placard... Généralement, le choc est suivi d’un « ouille, aïe, zut... » et d’une jolie bosse ou d’un hématome douloureux.

Que faire ?

 - Appliquez, à la suite du choc, une poche de glace ou de l’eau froide sur la zone douloureuse.
Attention ! Si des somnolences, des vomissements ou des pertes de connaissance surviennent à la suite d’un choc à la tête, prévenez un médecin dans les plus brefs délais car cela pourrait entraîner des complications.

Les brûlures

Vous êtes distrait et vous apprêtez à faire cuire votre viande au barbecue mais, par mégarde, vous en profitez pour faire cuire votre doigt ou votre main à la place... Une sensation de chaleur intense vous fait revenir à la réalité et une zone douloureuse rose foncé voire une petite ampoule apparaît.

Que faire ?

 - Pour les brûlures superficielles : passez la zone douloureuse sous l’eau froide pendant 10 à 15 min. Dans le cas d’une ampoule déchirées, appliquez du désinfectant puis un pansement avec du tulle gras.
 - Pour les « dermabrasions » (par exemple, la peau arrachée lors d’une chute sur le bitume) : nettoyez et désinfectez la plaie puis couvrez-la d’un pansement.
Attention ! En cas de brûlures profondes, une prise en charge hospitalière immédiate est impérative. Protégez les lésions avec un drap propre et n’appliquez rien sur les brûlures.

Les coupures

Le téléphone sonne alors que vous découpez des tomates pour votre salade niçoise, et bien entendu personne à part vous n’est disponible pour répondre. Dans votre empressement, c’est votre doigt qui rencontre le couteau et non la tomate... Petit entaille et saignement sont les résultats de votre mésaventure.

Que faire ?

 - Nettoyez la plaie à l’eau et au savon et désinfectez-la avec du coton ou une compresse stérile. Il ne vous reste plus qu’à couvrir la coupure d’un pansement propre.
Attention ! Dans le cas d’une coupure profonde nécessitant une suture, adressez-vous immédiatement à un médecin ou un chirurgien spécialisé.

Les corps étrangers

Vous avez pris la décision de vous mettre enfin au bricolage. Alors que vous attrapez la planche en bois récalcitrante du futur meuble du salon, vous récoltez de jolies échardes dans vos doigts... Au palmarès de votre journée : les doigts douloureux et un meuble qui attendra encore un peu.

Que faire ?

 - Les échardes : Essayez de les retirer si elles sont superficielles et désinfectez la peau. Dans le cas contraire, consultez un médecin.
 - S’il s’agit de l’œil : Nettoyez abondamment votre œil au sérum physiologique. Si la sensation de gène persiste consultez un ophtalmologiste sans tarder.
Attention ! Dans le cas d’un corps étranger dans le nez ou les oreilles, il est préférable de vous rendre aux urgences ou chez un médecin pour le faire retirer. Particulièrement quand il s’agit d’un enfant.

L’ingestion de produits toxiques

Quelqu’un sonne à la porte alors que vous vous apprêtiez à donner le bain au petit dernier. Vous le laissez donc s’ébattre dans la baignoire le temps de voir qui est cet inopportun : grossière erreur ! Vous ne devez jamais laisser votre enfant sans surveillance, le résultat de votre geste : le petit a mâchonné le pain de savon qui reposait sur le bord de la baignoire...

Que faire ?

 - Gardez votre calme et appelez immédiatement le SAMU ou le centre anti-poison le plus proche.
Attention ! Surtout ne faites rien avaler, pas même de l’eau et ne faites pas vomir non plus, cela aggraverait les effets du produit sur l’organisme.