MAPA Assurances - Mutuelle d'assurance

Spécialiste des métiers de bouche

Espace Perso

Ce qu’il faut boire et à quel rythme pour rivaliser avec les grands sportifs… ou presque

Publié le 24 juin 2016 - Modifié le 28 juin 2016

Arrêt sur image sur de l'eau jetée dans l'air

Que vous soyez un sportif accompli, digne d’un champion de Roland Garros, ou que vous ayez une pratique moins tournée sur la performance mais régulière du sport, vous devez connaître l’importance d’une bonne hydratation. En 2 minutes, apprenez à bien vous hydratez en pratiquant une activité physique et préservez votre santé.

Pourquoi est-il si important de boire pendant l’effort ?

Si vous allez courir sur une petite distance, ou si vous effectuez une séance de vélo courte, pas la peine d’emporter avec vous une bouteille d’eau ? Erreur. Pendant un effort sportif, le corps transpire, perd de l’eau, et a donc besoin de compenser. Car la sueur, c’est en fait un mélange de sodium et de potassium, c’est-à-dire de l’énergie. S’hydrater permet en fait de se reminéraliser et d’éviter ce phénomène de déperdition d’énergie.

Si le corps ne reçoit pas assez d’eau pendant l’effort, vous perdez en capacités physiques, et cela risque de se voir sur vos performances ! Vous parviendrez peut-être à maintenir votre niveau d’intensité habituel, mais moins longtemps. Vous ne pourrez « croiser la raquette » avec Jo-Wilfried Tsonga ou Rafael Nadal que quelques minutes… Car la transpiration est proportionnelle à l’intensité de l’effort. Un exercice court mais très fatigant entrainera donc une déshydratation élevée. Autre conséquence de la déshydratation en faisant du sport : des effets physiques. Crampes et accidents musculaires sont souvent des symptômes d’une hydratation insuffisante. Buvez pour ne pas rentrer de votre séance de sport éclopé(e).

Que faut-il boire pour bien gérer son activité physique ?

La boisson parfaite pour le sport, c’est l’eau ! Pas la peine de vous tourner vers des boissons énergétiques ou sur-vitaminées tout de suite. Selon les recommandations de l’European Hydratation Institutei, jusqu’à 40 minutes d’effort de faible intensité, préférez l’eau si vous devez boire. Pour un exercice de 30 à 40 minutes au moins, et à un rythme soutenu, alors les boissons spécifiques peuvent être plus intéressantes que l’eau. Évitez toujours les boissons alcoolisées mais aussi les sodas. Outre le fait qu’ils n’apportent pas d’énergie, ces derniers vont acidifier l’organisme.

Il est recommandé de boire régulièrement avant, pendant et après l’effort. L’intensité et la durée de l’exercice, mais aussi les conditions météorologiques et les caractéristiques physiques propres à chacun influent sur la bonne quantité à consommer. Vous ne boirez pas de la même manière en courant sur la croisette au soleil que pendant une marche digestive en famille, logique.

L’idéal, bien s’hydrater 10 minutes avant la séance, puis boire de petites gorgées selon les besoins au bout de 25 à 30 minutes d’effort. Une bonne hydratation, c’est la clé pour courir dans les traces des plus grands champions.

  

i http://www.europeanhydrationinstitute.org/fr/portfolio/physical-activity/