MAPA Assurances - Mutuelle d'assurance

Spécialiste des métiers de bouche

Espace Perso

Assurance pour smartphone : pour ou contre ?

Publié le 10 juin 2015 - Modifié le 22 juillet 2015

assurance smartphone

Le marché de la téléphonie en expansion

Ces dernière années, la popularité des smartphones (Iphone, BlackBerry, Google Phone, etc.) n'est plus à démontrer. 95% des Français possèdent aujourd'hui un téléphone mobile et 18% d'entre eux ont même acquis l'un de ces mobiles nouvelle génération, communément appelés smartphone ou téléphone intelligent.
Si vous avez vous-même fait l'acquisition d'une de ces nouvelles technologies miniaturisées, vous avez très certainement été sollicité, lors de votre achat, pour souscrire une assurance spécialement conçue pour votre nouvel appareil, en prévention d'un potentiel vol, d'une panne ou d'un accident malencontreux...

Toutefois, avant de souscrire, prenez le temps de vous pencher sur les garanties et les conditions générales du contrat au risque d'être surpris le jour où pourriez en avoir besoin !

Des garanties et des solutions, oui mais...

Souvent présentées comme des solutions indispensables, les assurances pour smartphone, proposées par les opérateurs téléphoniques et leurs partenaires, n'en restent pas moins coûteuses et pas toujours très efficaces. En effet, la majorité de ces contrats coûtent en moyenne entre 35€ et 120€ à l'année et comprennent des garanties spécifiques plus ou moins nombreuses.

 - Le vol
Prenez garde aux garanties couvrant le vol. La majorité des contrats ne couvrent pas les cas les plus fréquents tels que le vol avec négligence (vous avez laissé votre mobile dans la voiture ou dans le vestiaire de la salle de sport) ou le vol à la sauvette (vous posez votre mobile sur la table d'un café ou d'un restaurant). Au minimum, le vol avec agression est couvert, mais il est utile de vérifier que le vol à la tire, dans votre poche ou votre sac, le soit également.

 - Le bris accidentel
Cette garantie fonctionne uniquement en cas de casse due à une cause « extérieure et soudaine ». Aussi, sachez que si votre téléphone vous glisse des mains, la garantie ne fonctionnera pas.

Si vous ne souhaitez pas souscrire une assurance pour smartphone mais que vous craignez les accidents, les pannes ou les vols, vous pouvez être tenté d'opter pour une solution alternative : les contrats d'assurances pour les appareils mobiles.Apparaissant plus économiques, ces contrats couvrent tous les appareils mobiles de la maison (téléphone, ordinateur portable, appareil photo numérique, etc.) et sont proposés par quelques banques et assurances. Attractives pour les familles nombreuses et/ou suréquipées, la cotisation annuelle de ces assurances se situe en moyenne entre 40€ et 100€. Toutefois, sachez rester vigilant une fois encore car ces contrats comportent de nombreuses exclusions auxquelles vous n'avez pas nécessairement pensé...

Et l'indemnisation dans tout ça ?

Vous avez cassé votre smartphone, après consultation de vos garanties, celles-ci couvrent le fâcheux accident et vous souhaitez alors être indemnisé. Une fois encore, sachez que l'indemnisation est limitée à la valeur de remplacement de l'appareil (parfois limité à un plafond, par exemple 300€.) et que cette valeur est susceptible de baisser singulièrement au bout d'une année.

La multirisque habitation assure votre téléphone ?

Avant toute souscription d'une assurance pour votre matériel mobile & numérique prenez le temps de consulter les garanties que vous avez souscrites avec votre multirisque habitation.Vous ne le savez peut-être pas encore mais certaines garanties de votre multirisque habitation assurent vos biens et y compris vos smartphones (dans la limites des cas couverts) !Votre vigilance vous préservera ainsi d'une souscription plus ou moins utile à une assurance « jumelle » de celle dont vous bénéficiez peut-être déjà !

Le bon conseil

Quelque soit le type d'assurance que vous choisissez, conservez la facture, les références de l'appareil, prenez éventuellement une photo et pensez à signaler le renouvellement de votre appareil à votre assureur pour que celui-ci soit couvert ! A défaut, le contrat couvrira votre ancien appareil et pourrait ne pas fonctionner pas en cas de pépin...