MAPA Assurances - Mutuelle d'assurance

Spécialiste des métiers de bouche

Espace Perso

Embaucher un apprenti : les règles à suivre

Publié le 18 novembre 2016 - Modifié le 29 novembre 2016

Professeur de pâtisserie entrain de dresser un gâteau devant ses élèves

Voie d’excellence vers le monde de l’entreprise, le contrat d’apprentissage est une solution pour des milliers de jeunes chaque année.

Ils choisissent cette voie pour allier formation et expérience concrète. Pour les entreprises, c’est une excellente solution pour disposer d’un jeune collaborateur à la soif d’apprendre ! Comment embaucher un apprenti ? Voici l’essentiel à connaître.

400 000 contrats d’apprentissage chaque année

Première question logique que vous vous posez si vous souhaitez recruter un apprenti : où trouver le bon candidat ? La meilleure solution reste de se rapprocher du centre de formation des apprentis (CFA) le plus proche, voire de la chambre des métiers et de l’artisanat (CMA). Ces deux organismes pourront vous mettre en contact avec des apprenants en recherche d’entreprise pour valider leur formation. Autre piste, les « petites annonces ». En effet, avec 400 000 jeunes qui choisissent chaque année l’alternance, il y a fort à parier qu’une petite annonce sur un site emploi, ou même sur votre propre site internet, suscite des vocations.

Le recrutement et ses formalités

Pour valider l’arrivée d’un apprenti au sein de votre entreprise, les démarches sont facilitées. Les formulaires à compléter se trouvent aisément sur le « Portail de l’Alternance ». Vous devrez faire suivre les éléments auprès du CFA et de la CMA pour validation. Ensuite, l’apprenti est en poste de manière presque équivalente à un salarié classique. Ses heures de travail répondent aux mêmes exigences :

-     Un contrat de 35 heures (sauf exception, se reporter à la convention qui encadre la profession exercée).

-     Des congés payés.

-     Une période d’essai pour deux mois.

Seule différence, le niveau de rémunération encadré.

Quelle rémunération pour un apprenti ?

Le salaire à verser à un apprenti varie en fonction de son âge, de la durée du contrat, mais aussi de son niveau d’études. Le détail du barème à appliquer est disponible en ligne, sur la page dédiée au contrat d’apprentissage du ministère du travail. Plusieurs aides sont proposées aux entreprises pour alléger le coût de ce contrat d’apprentissage. Vous pouvez profiter d’une exonération totale de charges salariales et d’une exonération partielle ou totale de charges patronales (selon la taille de l’entreprise). Mieux, une aide forfaitaire de 1 100€ est versée chaque trimestre, sans oublier l’effort des régions, qui peuvent elles aussi verser jusqu’à 1 000€ pour chaque année de formation.