webleads-tracker

Location d’un véhicule : évitez les mauvaises surprises !

Publié le 10 juin 2015 - Modifié le 2 mars 2017

Quelques recommandations d’usage à connaître avant de louer un véhicule

Selon une étude de la branche des loueurs du Conseil National des Professionnels de l’Automobile, la majorité des litiges entre les sociétés de locations et leurs clients concernent la facturation des réparations, l’assurance de la voiture ou les frais kilométriques. Aussi pour éviter les surprises désagréables lors de vos vacances ou d’un déplacement professionnel important, appliquez quelques précautions d’usage...

Recommandations

Pensez à consulter les tarifs de location sur les sites comparateurs de prix : les réservations sur Internet sont généralement moins onéreuses qu’en agence.

Avant de prendre la route au volant de votre véhicule de location ou de le ramener à l’agence, il est essentiel de :

- dresser un état des lieux complets,
- signaler toutes les anomalies repérées : bosse, rayure, brûlure de cigarette, impact, usure des pneus, bas de caisse, etc.,
- comparer les kilomètres et le carburant affichés sur le tableau de bord et ceux qui figurent dans le contrat,
- restituer le véhicule pendant les heures d’ouverture, sous peine d’être accusé des dégradations qui pourraient survenir entre temps,
- déposer la feuille d’état des lieux dans la boîte aux lettres et téléphoner le lendemain matin si l’agence est fermée.

Frais supplémentaires et assurances facultatives

Sachez que les sociétés de location en France peuvent imposer des frais supplémentaires en fonction de certaines situations. Aussi est-il important de vous renseigner avant toute location pour éviter les surprises...

A savoir :

- en cas de désistement, les loueurs de voitures ont le droit d’imposer des frais d’annulation tardive ou de non présentation,
- le changement de conducteur nécessite un acquittement supplémentaire sauf si cela est stipulé dans le contrat,
- une majoration sera appliquée dans le cas d’un jeune conducteur (de 21 à 25 ans).

En France, les sociétés de location incorporent dans leurs tarifs le coût d’une assurance obligatoire responsabilité civile pour les dommages causés au tiers. Cependant, celle-ci ne couvrent que les passagers et les personnes impliquées dans l’accident (piéton, cycliste, autres automobilistes, etc.). De ce fait, ni le conducteur ni le véhicule ne sont couverts face aux dommages, aux accidents et aux vols !

C’est pourquoi plusieurs assurances facultatives sont disponibles :