webleads-tracker

Les écrans ne sont pas uniquement dommageables pour vos yeux…

Publié le 15 septembre 2016 - Modifié le 18 novembre 2016

Femme qui regarde la télévision depuis son canapé

Nous le savons, regarder la télévision pendant longtemps, ou se concentrer sur un écran d’ordinateur pendant une période prolongée, cela n’a rien de bon pour les yeux !

Mais pas seulement. Le corps tout entier souffre d’un manque de mouvements… et cela peut avoir des conséquences terribles. Explications.

Rester inactif devant un écran ralentit la circulation sanguine

Le constat ne date pas d’hier : la position assise prolongée n’a rien de bon pour la santé. En restant devant un écran d’ordinateur ou en regardant la télévision pendant plusieurs heures, nos membres inférieurs ne sont pas sollicités. Les jambes se reposent ? Pas vraiment. Cette inactivité entraine aussi la formation de caillots de sang dans les jambes. En remontant, ces derniers peuvent se loger dans les poumons, et provoquer une embolie. C’est une étude menée au Japon auprès de plus de 80 000 participants qui a permis de trouver ce lien de causalité entre inactivité et augmentation du risque de thrombose.

Pour limiter ce phénomène, il tient à chacun d’éviter le recours trop fréquent aux positions qui favorisent le ralentissement de la circulation sanguine. Pas la peine de vous mettre à faire du vélo d’appartement devant votre série préférée pour autant ! Comment agir ? Les chercheurs auteurs de cette étude japonaise préconisent de s’étirer au moins cinq minutes après une heure de visionnage.

Se protéger face au risque d’embolie pulmonaire au quotidien

Prévenir l’embolie pulmonaire ne se limite pas à des étirements lorsque vous restez trop longtemps devant un écran. Il existe d’autres situations dans notre vie quotidienne qui immobilisent les membres, et peuvent donc augmenter le risque d’embolie pulmonaire. C’est le cas par exemple suite à un voyage en avion de plusieurs heures, ou encore lors d’un trajet en train ou en voiture comme passager.

  • Levez-vous régulièrement lorsque vous le pouvez pour marcher un peu ou réaliser des mouvements de flexion / extension, au bureau ou après un trajet.
  • Évitez de garder les jambes croisées trop longtemps.
  • Portez des vêtements amples, qui évitent la compression.
  • Hydratez-vous régulièrement.
  • En avion, pensez à des bas de contention, notamment si vous avez des risques de phlébite.