webleads-tracker

Entre pros : De la plume au fil à couper le beurre, histoire d'une reconversion réussie

Publié le 15 février 2016 - Modifié le 13 mars 2017

Un fromager au parcours atypique!

Il a été journaliste par intérêt, il est devenu fromager par passion. A 24 ans Romain Guibert a pris un virage professionnel à 180 degrés. Après avoir repris des études, il a ouvert sa crèmerie-fromagerie à Aix-les-Bains. Jeune Talent au Concours national des fromagers, il aborde son métier avec deux leitmotivs : la qualité et la découverte

Lorsqu'il a reposé ses valises chez lui en Savoie après un périple au Canada, où il y a effectué une licence de communication, il n'imaginait pas que trois ans plus tard, il enfilerait le tablier de fromager.

C'est dans le journalisme, en 2010, qu'il a fait ses premières armes professionnelles en tant que correspondant de presse au Dauphiné Libéré. Au fil de ses rencontres avec des artisans, pour ses articles, petit à petit, il s'est rapproché du monde de l'artisanat au point de s'imaginer faire partie de ce milieu. Sa passion pour le fromage  « en tant que gourmand » et son intérêt pour l'alchimie du lait, l'ont définitivement poussé à embrasser la carrière de fromager.

« Me reconnecter à la terre »

« J'avais envie de travailler de mes mains, me reconnecter à la terre en laissant tomber les ordinateurs et les tablettes numériques. » Mais entre l'envie et la réalité, il y avait un large fossé que le jeune homme a allègrement franchi, non sans travail et beaucoup de volonté. « Avant d'en parler à mon entourage, j'avais bien bordé mon projet : je savais quelle formation je souhaitais faire et j'avais même déjà trouvé mon maître d'apprentissage. » Et pas des moindres, un des Meilleurs Ouvriers de France. C'est chez Pierre Gay installé à Annecy qu'il a passé en 2014 sa Certification de qualification professionnelle (CQP) Vendeur-conseil en crèmerie-fromagerie. « Ça a été un rencontre et une expérience extraordinaire, j'ai appris énormément auprès de lui et son équipe, notamment à reconnaître les bons produits et l'importance et la valeur du travail bien fait. » Des aptitudes qui l'ont certainement aidé à décrocher un Rabelais des jeunes Talents lors du Concours national des fromagers au SIRHA de Lyon. « Ce concours a été un moment fort par les rencontres que j'ai pu effectuer mais aussi par l'adrénaline que procure un tel challenge. Cette reconnaissance des professionnels du métier m'a vraiment conforté dans le fait que je n'avais pas fait mauvaise route et que mes efforts n'étaient pas vains. »

Fort de cette récompense, il se voyait bien, encore quelques temps, conforter ses connaissances et sa pratique professionnelles auprès de son mentor « mais une occasion en or s'est présentée à moi : l'opportunité d'ouvrir ma propre crèmerie-fromagerie à Aix-les-Bains. » Soutenu par ce dernier et par son entourage, il a sauté le pas. « Il aura fallu quand même un an ». Depuis octobre dernier, il est fier de voir son nom s'afficher sur la devanture de sa boutique judicieusement placée dans un quartier où les gourmets trouvent tous les produits de bouche pour égailler leurs papilles.

Apporter une plus-value

Avec 80 références de fromages dont 70 % sont fermiers et 95 % au lait cru, le jeune fromager ne veut pas jouer que la carte du local. Il déborde sur les régions voisines et mêmes certains pays frontaliers comme la Suisse et l'Italie. Autres particularités : il propose des fabrications maisons et une offre en crèmerie réalisée par ses soins. « C'était important pour moi de mettre les mains à la pâte et d'apporter une plus-value. » Et il ne boude pas non-plus son plaisir à aller à la rencontre des producteurs locaux. «J'aime l'idée d'être le lien entre ces passionnés et les clients. » Ces derniers l'ont d'ailleurs bien senti et sont toujours plus nombreux à pousser la porte de sa boutique.

C'est aussi ce souci de proximité qui l'a décidé à venir à la MAPA. « J'ai trouvé des interlocuteurs vraiment à l'écoute et disponibles ».

Si aujourd'hui, il ne fait pas de projets trop ambitieux pour l'avenir, « je veux d'abord conforter mon entreprise », Romain souhaite toutefois de nouveau se présenter au Concours national des Fromagers avec la ferme intention, cette fois-ci, d'être sur le podium de la sélection générale.

Crèmerie Fromagerie Guibert, 8 square Jean-Moulin, 73100 Aix-les-Bains.