Logo MAPA Assurances
L'assureur dédié aux professionnels de l'alimentaire

Les initiatives de solidarité des commerçants et restaurateurs dans la lutte contre le coronavirus

Publié le 21 avril 2020 - Modifié le 24 avril 2020 Par

Boulangerie don soignants covid-19

Alors que le 14 mars dernier, le Premier Ministre, Édouard Philippe, annonçait la fermeture de tous les commerces non-nécessaires sur le territoire français, soit l’ensemble des restaurants, des cafés et des bars, la pandémie de coronavirus plongeait la France dans un confinement sans précédent dès le 17 mars. Un bouleversement pour la population comme pour les entreprises qui ont multiplié les marques de reconnaissance aux soignants, en première ligne pour sauver des vies. Ainsi, chaque soir à 20 heures, des applaudissements retentissent dans plusieurs quartiers et villes de France pour remercier l’engagement du personnel soignant. Depuis le début de la crise, les commerçants et les restaurateurs, pourtant contraints de fermer leur établissement, s’activent pour organiser de nombreuses actions à destination des professionnels de santé, des personnes vulnérables et d’autres professions, elles-mêmes durement impactées. 

Les chefs aux côtés de soignants et des établissements de santé 

Dès l’annonce de la fermeture de leur restaurant, plusieurs chefs ont décidé de mettre en place une chaîne de solidarité afin, notamment, de ne pas jeter leurs stocks alimentaires périssables. A Strasbourg, Marseille, Paris, puis sur l’ensemble de l’hexagone, des restaurateurs ont ainsi pris contact avec des élus, des associations caritatives pour organiser de vastes collectes de nourriture. 

Objectif ? Ne pas perdre la marchandise achetée avant le confinement, ou organiser des ventes et livraisons à bas prix à la population. Très rapidement, cette solidarité s’est naturellement portée vers les 2 230 000 professionnels de santé, durement éprouvés pour la crise sanitaire Covid-19.  

Les chefs et commerçants, qui pour beaucoup n’ont pas cessé leur activité depuis le 14 mars, se sont organisés pour livrer des repas et provisions au personnel soignant en créant avec l’AP-HP l’opération « Les chefs avec les soignants ». 

Pour une bonne organisation des besoins et de la logistique, deux plateformes ont été créées :

Dans la continuité de l’appel #leschefsaveclessoignants, d’autres initiatives nationales ou locales, lancées par des restaurateurs mais aussi des producteurs et fournisseurs, ont vu le jour pour aider les personnes en première ligne dans la lutte contre le coronavirus ou les personnes vulnérables :

  • Initiative solidaire et gourmande qui permet de fournir aux soignants de l’hôpital Bichat de Paris des plats nourrissants, faciles à manger et à conserver  « Encas d’urgence »;
  • Pour apporter du réconfort au personnel soignant de l’hôpital d’Annecy des chefs étoilés se rassemblent pour préparer plus de 60 plateaux repas ;
  • La plateforme J’aime mon resto permet aux restaurateurs et aux traiteurs de préparer des plats pour ceux qui en ont besoin (les Ephad, les hopitaux, etc) ;
  • Mobilisation des restaurateurs toulousains qui se relaient pour préparer et livrer quotidiennement un repas complet au personnel médical des hôpitaux de proximité. 

Des dons pour aider et apporter du réconfort au personnel soignant 

Dans la même veine, de nombreux commerces alimentaires et des restaurateurs ont pris l’initiative de faire des dons aux soignants ou aux personnes vulnérables (personnes âgées, SDF…). 

Des boulangeries livrent ainsi des petits déjeuners aux hôpitaux et maisons de retraite ou offrent leurs invendus. A l’initiative parfois de producteurs ou d’élus, de nombreux établissements de soins et maisons de retraite bénéficient chaque jour de produits alimentaires et de repas, souvent livrés gratuitement par les professionnels eux-mêmes. 

Partout en France, les fleuristes se sont également mobilisés, offrant bouquets et plantes au personnel hospitalier, aux établissements accueillant des personnes âgées ou handicapées, aux pompes funèbres et même à la population

Par ailleurs, pour aider les professionnels de santé, les pompiers et les forces de l’ordre à faire face à la pénurie de matériel de protection, de nombreuses entreprises qui possèdent des masques, même périmés, et des gels hydroalcooliques en ont fait don aux structures les plus proches de chez eux. 

Si vous êtes commerçants et que vous souhaitez aider le personnel soignant en mettant à disposition vos services, vos compétences ou du matériel (masques, véhicule…), rapprochez-vous des établissements de santé locaux ou inscrivez-vous sur des structures telles que :

  • La plateforme J’aide l’hôpital lancée par le Fonds FHF Recherche & Innovation propose des solutions d’entraide pour les hôpitaux ;
  • Les sites réserve civique Covid-19 et En première ligne qui recueillent des propositions de services pour le personnel soignant et les personnes vulnérables ;
  • La plateforme Renforts-Covid permet aux étudiants, professionnels ou retraités possédant des compétences répondants aux besoins des établissements de santé de se mobiliser pour renforcer les équipes de soignants.

A noter enfin que la solidarité des commerçants et restaurateurs ne se limite pas au personnel soignant et aux personnes vulnérables. A l’appel du gouvernement mais aussi de plusieurs acteurs de l’emploi, de nombreux professionnels des métiers de bouche, placés en chômage partiel, ont prévu de prêter main forte à des secteurs particulièrement touchés par la crise Covid-19 (problématique de main d’œuvre…) : agriculture, viticulture, agroalimentaire, etc. 

14 idées de solidarités recueillies auprès des commerçants MAPA :

  • A Nancy, un groupement de restaurateurs, « Les restos de Nancy contre le covid », s’occupe de faire des repas aux personnes des hôpitaux ;
  • A Nancy, des restaurateurs cuisinent gratuitement pour le personnel médical ;
  • A Troyes, création d’une cagnotte Leetchi pour aider le personnel soignant. Les sommes récoltées seront remises sous forme de chèques à dépenser en centre-ville ;
  • A Dijon, les bouchers-charcutiers vendent les chocolats des pâtissiers ;
  • A Annecy, un commerçant fait don de tous ses produits sensibles à un Hôpital privé ;
  • Le Syndicat des boulangers du Gard a proposé aux boulangers de participer à la journée nationale de solidarité en offrant au personnel d’un EPHAD de Nîmes des viennoiseries et du pain ;
  • Un boulanger de Nîmes remet tous les jours ses invendus au CHU CAREMEAU de Nîmes ;
  • Près de Créteil, des commerçants offrent plus de 350 pizzas aux infirmières ;
  • A Nantes, les commerçants ont créé un groupe d’entraide sur Facebook ;
  • A Cholet, les commerçants mettent en place des procédures prioritaires (drive, créneaux horaires réservés…) pour aider le personnel soignant ;
  • A Limoges, des boulangers installent des distributeurs de pain et de viennoiseries pour permettre à tous de s’approvisionner facilement ;
  • Une commerçante en fruits et légumes livre gratuitement, une fois sa journée terminée, les personnes âgées qui ne peuvent pas se déplacer pour faire leurs courses ;
  • Lancement d’une cagnotte Leetchi dans un village pour permettre d’acheter des chocolats à des pâtissiers pour écouler leur stock au profit des foyers d’enfants placés ;
  • Des pâtissiers proposent des cours de pâtisserie en live, gratuitement.