Quand la boulangerie flirte avec l'art culinaire...

Publié le 10 juin 2015 - Modifié le 15 juillet 2015

Une nouvelle forme gastronomique s'empare de la boulangerie française : effet de mode ou future expression ?

La baguette traditionnelle contre les pains créatifs

Que l'on aime la tradition ou que l'on prône l'innovation, le fait est là : une surprenante gastronomie touche aujourd'hui la boulangerie française. Cette nouvelle expression gustative, née d'une poignée d'esprits passionnés et inventifs, parfume aujourd'hui le monde des pains.

Ces nouveaux pains déclinent leurs goûts originaux et se marient avec aisance à vos plats afin d'en révéler toute la saveur. A la manière d'un vin, il est possible aujourd'hui de sélectionner un pain au cumin et au carvi pour accompagner un poisson fumé ou un plateau de fromage frais ou encore un pain au miso pour sublimer votre foie gras ou vos huitres lors d'une réunion festive. Difficile à croire, mais notre chère baguette traditionnelle a peut-être quelques soucis à se faire...

Des artisans passionnés à l'imagination florissante

En Île-de-France, en province, aux quatre coins de la France, ils sont environ 20% de boulangers à se lancer dans de nouvelles recettes gastronomiques afin de donner naissance à des pains précieux et raffinés. Que l'on juge cela comme une forme de snobisme ou une « boulangerie d'auteur », il est clair que ces artisans se projettent dans l'avenir avec l'image des cuisiniers de renom. La boulangerie deviendra-t-elle gastronomique ? Seul l'avenir nous le dira...