Boire de l'eau

Publié le 10 juin 2015 - Modifié le 22 juillet 2015

Que cela soit après les fêtes ou pendant une activité sportive, un apport d'eau supplémentaire n'est pas un mal. Il faut toutefois relativiser et ne pas s'obliger à boire.

Une machine huilée à... l'eau

Notre corps est composé à deux-tiers d'eau. C'est un élément vital, comme peut l'être l'oxygène. Elle nous permet de lubrifier nos yeux, maintenir notre corps à bonne température, absorber des nutriments ainsi que beaucoup d'autres choses essentielles à notre survie.

Nous avons besoin d'apporter continuellement à notre corps de l'eau car nous nous déshydratons rapidement.

Ce qui nous déshydrate

Tout d'abord, notre corps se déshydrate naturellement en perdant environ 2 litres par jour, par l'urine, la transpiration, les selles et la respiration. Nous dépensons entre 2000 et 2500 calories par jour et il faut 1 mL d'eau par calorie dépensée, soit 2 à 2,5 litres d'eau par jour.

Ensuite, plusieurs facteurs "extérieurs" peuvent influencer nos besoins en eau. On retrouve principalement :
 - l'effort physique,
 - l'environnement extérieur,
 - les maladies,
 - la grossesse / l'allaitement.

Les premiers signes de déshydratation sont les suivants :
 - urine foncée,
 - bouche et gorge sèches,
 - maux de tête,
 - peau sèche,
 - fatigue.

Il est donc nécessaire d'absorber 2,2 à 3 litres d'eau par jour.
Pas facile d'atteindre ce quota journalier pourrions-nous penser, mais en fait cette quantité peut être atteinte avec peu d'effort.

Les apports journaliers

Il n'y a pas que le verre d'eau qui permet de s'hydrater.
Mis à part l'huile et le sucre, tous les aliments contiennent de l'eau et ils suffisent à apporter la moitié de notre capital journalier indispensable. Ajoutez à cela un bol de café ou de thé et il nous reste alors moins d'un litre à fournir pour ne pas souffrir de déshydratation.

Deux verres d'eau de 25 cl et une canette de jus de fruis suffisent alors à combler ce qui manque, ce n'est pas la mer à boire !

Il faut bien entendu adapter sa prise de liquide aux activités que vous faites ou à votre consommation alimentaire (les fruits et légumes contiennent plus d'eau).

Ecouter son corps

Même si on nous répète sans cesse qu'il faut boire au minimum 1,5 litre d'eau par jour, il ne faut pas tomber dans l'excès qui n'est pas forcément positif pour notre corps.
La soif apparait dès les premiers signes de déshydratation, mais en aucun cas le fait de ne pas boire sur l'instant n'est un problème. Buvez à votre rythme, suivant vos besoins.

Attention aux personnes vulnérables

Méfions-nous, les personnes plus jeunes ou plus âgées sont plus sujettes à la déshydratation.
Les bébés et les plus jeunes ne peuvent se servir seul et chez les personnes plus âgées, la sensation de soif diminue avec le temps. Il est donc indispensable de surveiller s'ils s'hydratent correctement, surtout pendant des périodes de chaleur intense.

Vrai / Faux

L'eau pétillante hydrate moins ? faux

Grâce à la présence de gaz dissous (de la source ou ajouté pendant la conception), l'eau pétillante est plus désaltérante que la même eau "sans bulle".
Boire beaucoup élimine les toxines et affine la sillouhette ? faux
"Il faut boire 1,5 litre par jour" n'est en fait qu'une accroche pour vendre des bouteilles de... 1,5 litre. Les alibis de minceur et de meilleure élimination ne sont que des prétextes : l'eau ne fait pas fondre les graisses et les toxines sont évacuées naturellement dans les urines.

Il vaut mieux boire en dehors des repas ? faux mais...
Suivant le volume d'aliments dans l'estomac, il se peut que cela nous procure une gêne mais rien ne s'oppose à prendre une boisson pendant son repas.
L'eau par osmose inverse (eau distillée) est bonne pour la santé ? oui et non

L'eau par osmose inverse est libérée de tous ses minéraux et possède la particularité de pouvoir absorber activement les substances toxiques et de les éliminer. Mais elle contribue, sur le long terme, à la perte d'électrolytes et d'oligo-éléments qui peuvent provoquer des carences puis des maladies.

(sources : IRBMS, wikipedia, nutrisite)