MAPA Assurances - Mutuelle d'assurance

Spécialiste des métiers de bouche

Espace Perso

Les véhicules les plus polluants interdits de circulation dans Paris à partir du 1er juillet 2016

Publié le 4 juillet 2016 - Modifié le 27 septembre 2016

Embouteillages

En vertu de la loi sur la transition énergétique votée en 2015, la Ville de Paris a décidé de restreindre la circulation de certains types de véhicules afin d’améliorer la qualité de l’air de la capitale, comme elle en a le droit.

Après des mesures qui concernaient les poids lourds mais aussi les autocars, ce sont désormais des véhicules particuliers, mais aussi des véhicules utilitaires et certains deux-roues motorisés qui n’auront plus le droit de circuler dans Paris les jours ouvrés. Voici le détail de ces restrictions désormais applicables.

L’interdiction de circuler à partir du 1er juillet 2016

Pendant les jours ouvrés, de 8 heures à 20 heures, trois types de véhicules n’ont désormais plus le droit de circuler :

  • C’est le cas desvéhicules particuliers dont la mise en circulation date d’avant le 1er janvier 1997.
  • C’est également le cas des véhicules utilitaires légers, mis sur les routes avant le 1er octobre 1997.
  • Enfin, les deux-roues dont la mise en circulation remonte avant le 1er janvier 1999 sont eux aussi interdits de circulation.

L’interdiction est compensée par des aides mises en place par la municipalité afin d’accompagner les parisiens qui ne peuvent plus utiliser leur véhicule quotidiennement. Des tarifs préférentiels sur l’abonnement Autolib’ ou encore une offre pour le pass Navigo sont possibles. Pour les professionnels, une aide financière est proposée afin de remplacer un véhicule par une version électrique alimentée au gaz naturel pour véhicules (GNV). Des dérogations exceptionnelles sont possibles à condition de motiver la demande. Il est recommandé de respecter ces nouvelles mesures, car des sanctions sont prévues pour les contrevenants : 68 euros d’amende pour une voiture individuelle et 135 euros pour un poids lourd.

Vivre à Paris avec la pollution

La lutte contre la pollution de l’air est un enjeu de santé publique clé, en France et plus largement ailleurs dans le monde. Selon les chiffres de l’Institut de Veille Sanitaire, un décès sur sept est lié à la pollution. Dans les rues de Paris, les jours qui présentent des pics de pollution sont nombreux. 26 au total ont été relevés en 2015, avec des conséquences sur la santé bien réelles. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) compare l’air dans les rues de Paris au moment d’un pic de pollution à l’air d’une pièce de 20 m² remplie de la fumée de huit cigarettes !

Les mesures prises par la mairie de Paris visent à réduire les effets de la pollution automobile sur la santé en chassant progressivement les véhicules les plus polluants. Les restrictions de circulation devraient se poursuivre dans les années à venir, par paliers.

Lire notre article sur la Taxe Carbone.