La perte d'autonomie : nouvelle crainte des Français

Publié le 10 juin 2015 - Modifié le 21 juillet 2015

Entre vieillissement et perte d'autonomie, bilan sur la nouvelle perception française de la retraite.

Les Français plus inquiets face à la dépendance qu'au vieillissement

Une étude sur l'image de la retraite selon les Français, réalisée en janvier 2010 par Ipsos, fait apparaître une tendance où plane l'inquiétude du vieillissement et de la dépendance.Face à une société qui voit sa durée de vie augmenter, la question de la retraite devient incontournable dans les pensées des Français de tout âge. Plus de la moitié d'entre eux, préoccupés par leur futur, avouent être inquiets de leur niveau de vie lors de la retraite.

Face à cet état de fait, se dresse néanmoins une image de plus en plus positive et dynamique des retraités : 58% des Français jugent qu'aujourd'hui ces derniers sont devenus des personnes actives qui voyagent et prennent part à de nombreuses activités. La crainte du vieillissement s'atténue donc peu à peu devant les progrès médicaux qui rassurent environ 72% des Français.

Dépendance et perte d'autonomie

Désormais, leur véritable appréhension n'est plus l'idée du vieillissement, lié au statut de retraité, mais la perte d'autonomie et l'indissociable dépendance qui en découle. Ces deux problèmes restent ainsi les plus inquiétants pour la population (60% des Français), qui porte moins d'attention à la solitude, aux maladies chroniques, à l'ennui et au sentiment d'inutilité.

Finalement, pour plus de la moitié de la population interrogée, la perte de d'autonomie est irrémédiablement rattachée à l'inquiétude de représenter une future « charge pour sa famille ». Toutefois, cette solution reste, pour 58% des Français, le seul recours face aux moyens financiers insuffisants pour subvenir convenablement aux prises en charge nécessaires.